Un projet pour favoriser le retour des quelque 200 000 Tchèques ayant émigré à l'étranger depuis 1989

Environ 200 000 personnes auraient émigré de République tchèque depuis 1989 et le nombre d'individus ayant des origines tchèques à travers le monde est estimé à 2,2 millions. Une conférence européenne sur ce thème, lié au projet Re-Turn, qui concerne sept pays dont la Tchéquie, a pour objectif de favoriser leur retour. Selon les intervenants à cet événement, ces émigrés constitueraient une opportunité pour l'Etat tchèque qui devrait mettre en oeuvre des mesures pour les inciter à revenir dans leur pays d'origine. Pour Tomáš Grulich, le représentant de la commission sénatoriale en charge de l'étranger, un grand nombre de ces personnes souhaiteraient effectivement rejoindre la République tchèque.

Auteur: Pierre Meignan