Une candidature critiquée

r_2100x1400_radio_praha.png

Le quotidien Mlada fronta Dnes est revenu dans ses commentaires sur la candidature de Jan Kavan, ministre des A.E. tchèque, au poste de président de l'Assemblée générale des Nations Unies. Tout en qualifiant cette candidature de "bonne chose" pour Jan Kavan autant que pour son parti, la social-démocratie, le journal se demande si elle est aussi bonne pour l'Etat. Aussi invite-t-il le gouvernement à la prudence en mentionnant que la candidature de Kavan est le fait de Kavan lui-même, et que son parti serait bien inspiré en s'interrogeant sur le consensus politique dont elle bénéficie. Le gouvernement, ajoute le journal, devait au préalable, indépendamment de la qualité du candidat, s'assurer qu'il bénéficie bien du soutien des autres partis. Ne serait-ce que parce que Kavan va continuer à siéger à la tête de l'Assemblée générale, à un moment où le gouvernement sera composé autrement, peut-être.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture