Václav Klaus à Washington : l’Union européenne est dans une impasse

Dans son discours prononcé au Cato Institute de Washington, Václav Klaus a une fois de plus critiqué le fonctionnement de l’Union européenne. Toutefois, l’ancien président tchèque n’estime pas qu’il soit nécessaire de la dissoudre. « Je n’ai jamais proposé de liquider l’Union européenne. Il est toujours possible de réaliser des changements de fond au sein de sa structure. Je suis persuadé que nous sommes dans une impasse », a-t-il déclaré. V. Klaus a également dit que la Grèce n’était pas à l’origine de l’actuelle crise financière de l’UE, mais la victime de celle-ci. D’après l’ex-président tchèque, une union monétaire peut être fondée par six ou huit, mais non pas par dix-sept Etats.