40 ans après, le magasin Kotva est toujours là pour nous

Kotva, photo: Site officiel du magasin Kotva

L’architecture en vogue durant l’époque communiste a laissé quelques monstres de béton rarement loués pour leur qualité esthétique. Avec une large composante vitrée et un plan généreux en hexagones, le grand magasin Kotva, situé sur la place de la République à Prague, fait en quelque sorte figure d’exception. Il ouvrait ses portes il y a 40 ans, le 10 février 1975.

Kotva, photo: Site officiel du magasin Kotva
Cette année-là, en pleine période de normalisation, l’inauguration d’un centre commercial géant fait sensation dans la capitale tchèque. Kotva, un mot qui signifie "ancre" en français, est alors le plus grand magasin en Tchécoslovaquie, le cinquième plus important en Europe.

Sa construction, assurée par les époux Machonin, en plein centre-ville, là où dominait jusqu’à la fin du XVIIIe siècle une petite église romane, a de surcroît été foudroyante, ainsi que le raconte l’architecte Petr Klíma, auteur d’un ouvrage consacré à l’édifice :

Kotva, photo: Google Maps
« Le bâtiment a été construit de façon inhabituellement rapide, notamment grâce au fait que les travaux ont été confiés à une société de construction suédoise, SIAB. Ils ont duré de février 1972 à novembre 1974 sans grandes complications. Kotva était pour le pouvoir en place un enjeu très important, d’où le choix d’un constructeur suédois, car il fallait une société expérimentée disposant de ce que l’on pourrait appeler les technologies occidentales. »

La Radio tchèque rapporte que cela a pu être source de déception car certaines personnes pensaient à tort pouvoir trouver des produits suédois dans les étalages du centre commercial. Le badaud venu réaliser ses emplettes avait toutefois de quoi faire à Kotva.

Kotva, photo: Site officiel du magasin Kotva
« Avec une surface de vente de près de 22 000 m2, il est prévu que 1 600 employés préparent et vendent des articles à 22 millions de consommateurs chaque année », nous dit ainsi un reportage télévisé de l’époque. Il n’empêche que la diversité et l’abondance des produits ne différaient pas tellement du choix limité proposé par les autres magasins de la marque Prior, qui fleurissent au même moment sur tout le territoire tchécoslovaque. C’est ce que note Ondřej Neff, lequel était originellement en charge de la communication de Kotva, et qui est notamment l’auteur d’un slogan aussi simple qu’efficace et toujours usité aujourd’hui, « Kotva est là pour vous » :

Kotva, photo: Archives de Radio Prague
« Nous mettions de la publicité dans les journaux, dans les magazines… Mais il s’agissait en fait plus de 'jouer à faire de la publicité' parce qu’il y avait peu d’articles dans le magasin ; les articles qui manquaient étaient en particulier ceux que les gens voulaient se procurer. Et ce qui était disponible en rayon ne nécessitait généralement aucune publicité. »

Dans les années 1990, Kotva fait face à une concurrence accrue et voit sa fréquentation baisser. Ayant subi une petite cure de jeunesse il y a tout juste cinq ans, le bâtiment est solidement inscrit dans le paysage urbain de la place de la République, où d’autres centres commerciaux, à l’architecture parfois contestable, ont fait leur nid.

Spécialiste en théorie de l’architecture, Radomíra Sedláková considérait d’ailleurs à l’époque de la rénovation de Kotva que le complexe faisait désormais partie du patrimoine de la ville de Prague :

Kotva, photo: ČTK
« Kotva est un édifice typique des constructions pragoises des années 1960 et 1970 qui a encore devant lui un grand avenir. »

Pour cela, le centre commercial devra également éviter de se retrouver trop souvent au cœur de complexes affaires financières liées à son mode de propriété par actions, comme cela a été le cas au début des années 2000 ou plus récemment avec l’entreprise chypriote Formister, ancienne propriétaire de Kotva qui s’estimait lésée par une décision de la justice tchèque. Un tribunal d’arbitrage international a estimé en novembre dernier que ce n’était pas le cas.