75 ans de la Première dame du jazz tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Vlasta Pruchova. Tel est le nom de la chanteuse qui, pour beaucoup, est la première dame du jazz tchèque. Elle fête, ce jeudi 12 juillet, ses 75 ans. Un bref regard sur sa carrière avec Alena Gebertova.

Vlasta Pruchova est ce que l'on pourrait appeler la légende du jazz tchèque ou, plutôt, tchécoslovaque. Elle a tous les atouts d'une excellente chanteuse de jazz : une voix formidable, le goût du rythme, un grand tempérament et une impressionante musicalité.

Née à Ruzomberok, en Slovaquie, elle a derrière elle une très longue carrière qui, d'ailleurs, n'est toujours pas achevée : malgré son âge, elle donne encore, aujourd'hui, plusieurs concerts par mois... Les débuts de sa carrière de chanteuse sont liés à Prague où sa famille avait déménagé de Slovaquie. C'est là, qu'elle a commencé à se produire dans des clubs, très souvent à côté de son mari, Jan Hammer. Elle s'est imposée, aussi, à la télévision, bien que les années cinquante et soixante, en Tchécoslovaquie, n'aient pas été très favorables au jazz.

Dans les années de la normalisation communiste, après l'écrasement du Printemps de Prague, Vasta Pruchova n'a pas eu beaucoup d'occasions de chanter, à cause de l'émigration de son fils, aux Etats-Unis. Ce fut, pourtant, un choix très heureux pour Jan Hammer junior. Jazzman et compositeur de musiques de film très respecté en Amérique, il est lauréat d'un Grammy.

Les choses ont changé avec la chute du régime communiste. Vlasta Pruchova chante de nouveau en public, elle a enregistré un nouveau disque. Mais, hélas, elle n'a pu enregistrer, jusqu'ici, que deux disques. Elle demeure, pourtant, toujours optimiste et indomptable. De son répertoire, nous avons choisi pour vous l'un de ses grands succès.