A vos lettres !

0:00
/
0:00

Voici donc le temps venu de voir un peu ce que nos auditeurs nous ont écrit, ces derniers temps. Avec la fin de l'été, le courrier que nous avons reçu semble plus abondant et c'est donc avec plaisir que je vais le feuilleter pour vous. Bienvenue à l'écoute de notre boîte aux lettres !

Pour commencer, nous allons faire honneur à la lettre que nous a envoyée Gilles Gautier de Lucé, près de Chartres en France. J'ai passé quelques jours avec lui lors de la Rencontre des amis de la radio qui a eu lieu les 8 et 9 septembre, à Gréez-sur-Roc, dans le Perche. Nous avions parlé radio et rapports d'écoute et j'ai donc le plaisir de le remercier, par la voie des ondes, pour avoir tenu sa promesse, car cela m'a fait plaisir de recevoir quelques rapports de sa part. Gilles, comme beaucoup d'autres auditeurs, nous signale une mauvaise réception de la fréquence de 5930 kHz. Nous en avons déjà parlé dans le 73', l'émission DX, et nos techniciens ne voient pas la raison. Merci à Gilles aussi de sa carte postale qui m'a rappelé de bons moments passés à Chartres, une magnifique ville avec sa cathédrale bien sûr ! Parlant réception, voici ce que nous écrit Christian Canoen, un auditeur de longue date qui en est à son 6 900e rapport d'écoute de Radio Prague : « Quelques mots sur la réception. Auparavant, ma fréquence favorite, sinon la seule, était 5930 kHz, soit 50,59 mètres ondes courtes. Je ne sais pour quelle raison, mais il est devenu maintenant difficile de vous capter sur cette fréquence. En conséquence, je me suis rabattu sur 7 345 kHz qui, si elle n'est pas parfaite, est de loin supérieure à 5 930 kHz. Tout au moins à 06.00 h. TU, le matin. »Avec cette information, il ne me reste qu'à constater que la mauvaise réception de 5 930 kHz va du nord au sud et de l'est à l'ouest de la France. Peut-être cela changera-t-il avec le passage à l'heure d'hiver, le dernier week-end d'octobre... Espérons !

Passons maintenant à une nouvelle assez longue lettre de notre fidèle auditeur, Jacques Augustin de Rosny-sous-bois en France. Toujours un peu poète notre Jacques ! Il écrit au début : « Si la chanson, Sous les ponts de Paris, constitue une chanson française incontournable, Sur les ponts de Prague, pourrait fort bien s'y substituer grâce aux cinq séquences diffusées dans Le tchèque du bout de la langue du mois d'août. Je l'ai ressenti telle une invitation au voyage à Prague, avec une excellente leçon de tchèque naturellement, mais surtout d'histoire. » Jacques continue : « Mais le festival ne s'arrête pas là et le compte-rendu de la Nuit de la Radio organisée par René Pigeard et Guy Lelouët, au nom du Radio club du Perche, montre le soutien profond apporté par Radio Prague aux ondes courtes, et comme le disait un auditeur, il est difficile d'écouter l'Internet quand les ondes courtes restent magiques. Une opinion que je partage entièrement. Ceci est pour moi l'occasion d'encourager le DX en vous adressant dix rapports d'écoute qui, je l'espère, vous seront utiles. » Hé bien merci, cher Jacques et nous vous enverrons, naturellement, les cartes QSL demandées.
Barrandov Studio
Vous nous demandez aussi si les Studios de Barrandov à Prague sont aujourd'hui très actifs dans le domaine du 7e art et quand ils furent créés. C'est avec plaisir que nous répondons brièvement. Barrandov Studio (c'est leur appellation exacte) est l'un des plus vastes et plus anciens studios de cinéma en Europe. Au cours plus de 70 ans de son existence, plus de 2500 films tchèques et étrangers y ont été tournés. La réalisation d'un film demande la participation d'un grand nombre de disciplines et de métiers. Barrandov Studio les offrent presque tous en un seul endroit, la « colline de Barrandov au-dessus de Prague » où, au début des années trente du siècle dernier, les frères Havel (le père et l'oncle de l'ancien président Vaclav Havel) ont installé leur usine à rêve. Il est très rare que seul le drapeau tchèque flotte au-dessus de Barrandov Studio. Les ateliers et les autres services sont utilisés aussi bien par les cinéastes tchèques que par leurs collègues étrangers, le plus souvent des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, de France, d'Allemagne ou de Russie. Les studios sont aussi très recherchés par les producteurs de publicité. Quelques derniers films tournés à Barrandov Studio, ou en partie : le dernier James Bond « Casino Royale », le plus récent film sur Edith Piaf « La môme », où actuellement « Faubourg 36 » avec Pierre Richard.

Avant de refermer cette boîte aux lettres, Nous voudrions encore remercier Roger Roussel de Le Goulet, au Canada, pour l'envoi de rapports d'écoute pour lesquels il recevra, naturellement, les cartes QSL correspondantes, mais surtout aussi pour le Cahier souvenir des familles Roussel en Amérique, une magnifique histoire des Roussel que nous avons lue avec un grand intérêt. Les activités contemporaines nous ont également fortement interessé. Un dernier merci encore à Eric Billain de Coudekerke-Branche, en France, pour ses rapports d'écoute (tiens, nous constatons qu'il écoute dans d'assez bonnes conditions la fréquence de 5 930 kHz !) et l'appréciation qu'il nous fait de la rubrique « Le tchèque du bout de la langue » et sa petite série sur les ponts de Prague.