Accès au logement : un nouveau dispositif pour les jeunes familles

Photo illustrative: fantasista / FreeDigitalPhotos.net

Les jeunes familles peuvent à partir de ce mercredi contracter un prêt à taux avantageux auprès de l’Etat pour accéder à un logement. Le dispositif doit permettre de faire face aux difficultés croissantes liées à l’évolution du marché de l’immobilier en République tchèque.

Photo illustrative: fantasista / FreeDigitalPhotos.net
« [Un aspect] négatif de notre économie est l’évolution du marché de l’immobilier avec une croissance très importante des loyers, surtout pour les jeunes familles. C’est un grand problème de pouvoir fonder une famille », déclarait à la mi-juillet le Premier ministre Andrej Babiš, lors de la visite de José Ángel Gurría, le président de l’OCDE. L’organisation pointait précisément ce problème, et c’est pour y faire face que, dès juin, le gouvernement validait la proposition du ministère pour le Développement régional de mettre en place un système de prêts à taux avantageux.

En l’occurrence, le taux d’intérêt du prêt est de 1 %. Les jeunes familles de moins de 36 ans peuvent souscrire à ce prêt, pour la modernisation de leur habitation (pour un montant maximal de 300 000 couronnes, près de 11 700 euros), pour l’achat d’un appartement (1,2 million de couronnes, environ 50 000 euros), ou pour la construction d’un logement (2 million de couronnes, environ 80 000 euros). Dans ces deux derniers cas, la durée maximale pour le remboursement du prêt est de 20 ans. Il peut y avoir des exceptions jusqu’à une durée de 25 ans pour les personnes gravement malades.

Ces prêts sont ouverts aux couples mariés ou en partenariat enregistré sans enfant. Les autres couples doivent avoir au moins un enfant âgé de moins de 16 ans pour en bénéficier.

Pour cette année 2018, le gouvernement a préparé une enveloppe de 650 millions de couronnes pour ce programme. Elle devrait être portée à 1 milliard de couronnes dès l’année prochaine.