Affaire d'un ancien agent du Service de renseignement BIS

r_2100x1400_radio_praha.png

L'affaire de Vladimir Hucin, ancien agent du Service de renseignement et de sécurité, BIS, alimente la chronique depuis mercredi dernier, où il a été arrêté. Le lendemain, la police a trouvé dans son appartement des armes et des détonateurs.

Vendredi, il a été mis en détention préventive. Pour l'instant, Hucin est accusé de détention illégale d'armes. De quoi s'agit-il dans cette affaire? Hucin a été pendant un an membre d'une équipe spéciale, "Explosif", qui enquêtait sur les attentats ayant bouleversé la ville de Prerov. Des extrémistes gauchistes de Prerov que Hucin avait poursuivi et qui auraient dû se trouver derrière ces attentats affirment cependant que c'est Hucin qui les a commis. La famille et les amis de Hucin de l'époque de lutte contre le communisme sont convaincus que, dans cette affaire, Hucin est victime de tentatives visant à éliminer un témoin incommode qui avait révélé la présence d'anciens hauts dirigeants communistes dans les organes suprêmes de la police. Affaire à suivre...