Anna K. et la compagnie Kaspar parmi les invités du festival de Bohnice

Mezi ploty festival, photo: Jana Paichlova

La 16e édition du festival « Mezi ploty » (Entre les clôtures) se déroulera ce week-end dans l'enceinte de l'hôpital psychiatrique de Bohnice, dans la banlieue pragoise. Au fil des années, « Entre les clôtures » est devenu l'une des manifestations les plus courues dans la capitale, où se côtoient musique, théâtre, arts plastiques et cinéma. Michal Sestak est un des organisateurs de l'événement :

Mezi ploty festival, photo: Jana Paichlova
« 'Entre les clôtures' se déroulera les 26 et 27 mai, à partir de 12h 30 sur plus de douze scènes improvisées. Quatre scènes seront musicales, les autres seront réservées au théâtre. Plus de 100 artistes s'y produiront. Parmi les musiciens et chanteurs qui figurent à l'affiche, je citerais Anna K., les groupes Olympic, Gaia Mesiah, Moimir Papalescu et des dizaines d'autres. Côté théâtre, nous accueillerons, entre autres, La troupe de l'hôpital de Bohnice ou la très réputée compagnie Kaspar qui jouera son spectacle intitulé 'Des fleurs pour Algernon'. »

Pendant deux jours donc, l'immense parc qui entoure l'hôpital se transforme en un lieu de distraction où l'on peut facilement passer une journée entière, en se baladant d'une scène à l'autre, tout en consommant des friandises et des boissons (uniquement non alcoolisées) vendues à chaque coin. Le but est d'effacer la frontière (très facilement franchissable, on le sait bien) entre la soi-disant normalité et la maladie psychique, voire un handicap physique ou mental, mais aussi de sensibiliser la population à l'alcoolisme, la toxicomanie et toutes autres formes de dépendance. Pour cela, les patients eux-mêmes sont invités eux aussi à faire la fête : ils se mêlent au public et participent activement à la mise sur pied du festival. Ils jouent du théâtre et organisent un marché de produits artisanaux qu'ils ont fabriqués dans des ateliers d'art thérapeutique.

'A bude hur'
Parmi les autres temps forts du festival, la projection du film alternatif de Petr Nikolajev « A bude hur » (Et ce sera pire) sur l'underground tchèque des années 1970-1980, un film projeté uniquement dans des bistrots et qui enthousiasme les cinéphiles. Côté cinéma, une autre manifestation à ne pas manquer se déroule, toujours dans le cadre du festival, mais hors de l'enceinte de l'hôpital de Bohnice : c'est la 1ère édition de Psychofilm - un festival de films (tchèques pour la plupart) ayant trait à la psychologie et à la psychiatrie. Les projections sont suivies de débats publics avec les cinéastes et les spécialistes. C'est du 24 au 27 mai, au cinéma Atlas, rue Sokolovska, à Prague.

Un peu de musique maintenant, avec la chanteuse Anna K., une des principales invitées du 16e festival « Mezi ploty » - « Entre les clôtures ».