Année 2014 : une année politique et électorale en République tchèque

La nomination du nouveau gouvernement prévue pour le mois de janvier ainsi que trois élections constitueront l’actualité politique de l’année 2014. Après sa nomination par le chef de l’Etat, le nouveau cabinet de coalition aura trente jours pour se présenter au vote de confiance à la Chambre des députés, une étape qui ne devrait pas poser de problèmes car les trois partis, ČSSD, ANO et KDU-ČSL disposent d’une majorité de 111 voix à l’assemblée. Les électeurs seront appelés aux urnes, dans un premier temps pour les élections au Parlement européen les 23 et 24 mai 2014. Contrairement à l’an 2009, les Tchèques enverront à Bruxelles 21 eurodéputés au lieu de 22 afin d’adapter la taille du Parlement européen à l’élargissement de la Croatie. Les deux autres élections, municipales et sénatoriales, pourraient se tenir au même moment en automne. Cela dépendra de la date à laquelle le chef de l’Etat Miloš Zeman choisira de les annoncer.