Arrêt de la montée du chômage en Tchéquie

r_2100x1400_radio_praha.png

Depuis cinq mois déjà, le nombre des sans-emploi n'augmente plus en Tchéquie. D'un autre côté, la Moravie du nord et la Bohême du nord restent les régions les plus touchées par le chômage. Pour la première fois, depuis quatre ans, le nombre de chômeurs n'a pas augmenté, comme il est de tradition, au début de l'été. On parle de tradition du fait de l'arrivée sur le marché du travail des jeunes qui viennent de terminer leurs études. Cette année, le taux de chômage en Tchéquie est resté à 8,7 % en juin, tout comme en mai. Eva Prochazkova, du ministère du Travail et des Affaires sociales, affirme que s'il n'y avait pas les jeunes qui entrent sur le marché du travail, le taux de chômage accuserait une baisse certaine dans le pays. Quelle est la raison de cette bonne nouvelle ? La relance de l'économie tchèque et l'intérêt des investisseurs étrangers. La production augmente, donc aussi le nombre d'employés. Les observateurs mettent en garde pourtant : à la fin de l'année, le taux de chômage tournera, de nouveau, autour des 10 %.