Baisse de chômage en République tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Le taux de chômage est en baisse en République tchèque depuis quatre mois. Tandis qu'au mois de janvier le pays comptait encore 9,1 % de chômeurs, en avril, le taux de chômage n'atteignait que 8,3 %. Ce même mois, les bureaux de placement enregistraient 433 345 chômeurs sur une population de plus de 10 millions d'habitants, ce qui était de 18 191 de moins qu'au mois de mars.

Le taux de chômage est en baisse en République tchèque depuis quatre mois. Tandis qu'au mois de janvier le pays comptait encore 9,1 % de chômeurs, en avril, le taux de chômage n'atteignait que 8,3 %. Ce même mois, les bureaux de placement enregistraient 433 345 chômeurs sur une population de plus de 10 millions d'habitants, ce qui était de 18 191 de moins qu'au mois de mars.

Selon le ministère du Travail et des Affaires sociales cette évolution positive serait la conséquence de la croissance économique et de la politique active de lutte contre le chômage. Des experts rappellent cependant qu'il ne faut pas surestimer cette tendance car elle reflète la demande saisonnière de la main-d'oeuvre dans certaines branches de l'industrie, surtout le bâtiment, et dans l'agriculture. Jan Kasnar du ministère du Travail et des Affaires sociales prévoit que la tendance à la baisse se poursuivra encore jusqu'au mois de décembre et sera suivie, à l'automne, d'une certaine stagnation. Il estime également qu'au mois de juin le taux de chômage en République tchèque pourrait baisser jusqu'à 8 %. Dans certaines régions, cependant, le nombre de chômeurs reste toujours alarmant. La situation est la plus grave dans la région de Most en Bohême du nord où le chômage atteint 20,8 % et dans celle de Karvina en Moravie du nord qui compte 17,5 % de chômeurs.