Ça va les touristes ?

0:00
/
0:00

Cet été, Radio Prague vous propose une série sur les touristes francophones de passage dans la capitale tchèque. Ce qui leur plaît, ce qui leur plaît moins, leurs endroits préférés, ou encore les cadeaux qu'ils achètent ici pour leur famille :

« Je suis Marco et je viens de Montreal, Canada. Je suis à Prague depuis trois jours. »

Qu'avez vous vu en trois jours et qu'est-ce qui vous a le plus plu ici ?

« C'est un petit peu trop long à énumérer... J'ai marché tout le temps dans la ville par cette terrible chaleur : du château jusqu'à Nove Mesto en passant par Mala Strana, la Maison municipale et même jusqu'à la fin de la ligne C du métro, pour aller voir les quartiers résidentiels. Ce qui m'a beaucoup plu c'est l'architecture. C'est assez phénoménal, il y a un grand potentiel, beaucoup de travaux de restauration et je crois que ça va être encore plus magnifique à l'avenir. Et la Maison municipale, c'est un trésor à conserver... »

Vous restez encore combien de temps ? que vous reste-t-il à faire ?

La Place Venceslas
« On repart demain, alors c'est limité. On va aller voir un grand café art-déco sur Narodni trida pour luncher. Et puis on va souper dans le coin ce soir, on a loué un appartement ici, derrière l'église Notre-Dame-de-Tyn, c'est vraiment très bien. »

Est-ce qu'il y a des côtés négatifs dans le tourisme à Prague que vous avez pu remarquer depuis que vous êtes là ?

« Peut-être que sur la Place Venceslas ça se rapproche un peu du zoo... Il y a beaucoup de gens qui nous forcent à prendre des prospectus, surtout des rabatteurs pour les cabarets de danseuses. Je pense que la ville de Prague est dans une période pleine énergie et de débordements dans tous les sens. C'est peut-être inévitable, mais on y était le premier soir et ça nous a un peu déçu toute cette faune... »

Je demande à votre ami si c'est aussi son avis...

« Oui, les cabarets c'est pénible... et puis il y a aussi les gens qui essaient de vendre tout le temps des billets pour des concerts. C'est beaucoup trop et c'est difficile d'évaluer la qualité de ces concerts. On ne sait jamais si c'est un attrape-touristes ou si c'est un bon concert. Et je n'aime pas me faire forcer à acheter quelque chose. »