Catherine, Katerina...

r_2100x1400_radio_praha.png

Tout d'abord, bonne fête à toutes les Catherines ! En République tchèque, il y en a pas mal aussi. Sous l'empereur Charles IV déjà, au XIVe siècle, c'était l'un des prénoms préférés en Bohême, l'un des plus courants. Il paraît que la Sainte Catherine, en tchèque Katerina, a porté bonheur à Charles IV, lors d'une bataille, c'était donc, en quelque sorte, sa patronne. Voilà pourquoi, bien des églises tchèques lui sont consacrées, et pourquoi la belle sainte aux cheveux dorés figure sur des milliers de tableaux qui décorent églises, cathédrales et chapelles. N'oublions pas, non plus, les belles-lettres... Chacun d'entre vous connaît certainement un personnage littéraire ou théâtral, qui porte ce joli prénom. Moi, je pense tout de suite à l'indomptable Catherine, héroïne de la fameuse comédie de Shakespeare, La Mégère apprivoisée. Dans le monde du théâtre, nous allons encore y rester...

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture