Coalition de quatre envisage de porter plainte à la Cour constitutionnelle

r_2100x1400_radio_praha.png

La coalition de quatre partis d'opposition est profondément indignée de l'attitude du chef de la Chambre des députés, Vaclav Klaus, et envisage de porter plainte devant la Cour constitutionnelle. De quoi il s'agit? A la fin d'octobre, les députés ont voté l'amendement du code de commerce, y compris le projet modifié soumis par Ivan Pilip, député de la coalition de quatre, garantissant aux petits actionnaires que leur part d'actions dans les entreprises d'Etat, qui seront privatisées, sera racheté pour un prix équivalent à celui qui sera payé à l'Etat. Après avoir voté ce projet, les députés sociaux-démocrates et ceux du Parti civique démocrate, l'ODS, ont changé d'avis. Sur décision de Vaclav Klaus, chef de l'ODS, le projet une fois voté a été nouvellement inscrit au programme de la session de la chambre, cette fois-ci sans le passage garantissant les droits des petits actionnaires. Estimant que ce procédé constitue une atteinte à la Constitution, la coalition des quatre fait appel à Vaclav Klaus à respecter la première version du projet et à l'envoyer au Sénat, sinon elle va porter plainte devant la Cour constitutionnelle.