Coupe d'Europe : le jeudi noir du football tchèque

Sparta Prague - Zulte Waregem, photo: CTK

C'est une bien triste soirée qu'a vécue le football tchèque, jeudi dernier. Ses trois clubs engagés en coupe UEFA, Sparta Prague, Mlada Boleslav et Slovan Liberec, se sont, en effet, inclinés à l'occasion de la deuxième journée de la phase de poules.

Sparta Prague - Zulte Waregem, photo: CTK
Déjà battu (0-2) à domicile lors de la première journée, par l'Espanyol Barcelone, le Sparta Prague a touché le fond cette fois, humilié (1-3) par les semi-professionnels belges de Zulte-Waregem. A Gand, les partenaires du Français Ludovic Sylvestre, titularisé dans l'entrejeu, ont encaissé dès la quatrième minute sur la première offensive flamande. Après une heure de jeu, les joueurs belges, dont certains exercent une autre profession que celle de footballeur dans le civil, menaient déjà 3 à 0, donnant une leçon de réalisme à un Sparta en manque d'imagination, de vitesse et d'agressivité. Avant-dernier au classement du groupe F avec zéro point au compteur et une différence de buts de -4, le plus prestigieux des clubs tchèques a donc d'ores et déjà fortement compromis ses chances de qualification pour les huitièmes de finale. Rappelons que les trois premières équipes des huit groupes composés de cinq équipes sont qualifiées. Lors de la prochaine journée, le 23 novembre, le Sparta recevra l'Ajax Amsterdam avant de se rendre une semaine plus tard à Vienne pour y affronter l'Austria, actuellement dernier.

Slovan Liberec - Sporting Braga, photo: CTK
Le Slovan Liberec a, pour sa part, ramené une valise lourde de quatre buts de son déplacement au Portugal. 4 à 0, c'est en effet le score de la défaite concédée par le champion de République tchèque en titre sur le terrain du Sporting Braga. Au classement du groupe C, l'équipe de Bohême du Nord occupe, elle aussi, l'avant-dernière place grâce au point du match nul (0-0) obtenu devant son public lors de la première journée contre les Espagnols du FC Séville. Pour son prochain match, le Slovan Liberec accueillera les Suisses du Grasshopper Zürich. Comme pour le Sparta, une victoire sera impérative pour conserver une petite chance de qualification.

Marek Matejovsky (à gauche) et Nasief Morris, photo: CTK
Enfin, le troisième des clubs tchèques, Mlada Boleslav, a été dominé sur sa pelouse (0-1) par les Grecs du Panathinaikos. Hormis en fin de rencontre, l'équipe de Bohême centrale, désormais bien connue du football français pour avoir sorti l'Olympique de Marseille au tour précédent, a été dans l'incapacité de mettre en danger une équipe athénienne qui avait pourtant choisi de se priver de nombreux titulaires et était venue en République tchèque avec la seule intention de défendre et de partager les points du match nul. Mais face à un Panathinaikos plus expérimenté et plus habitué aux joutes européennes, Mlada Boleslav a finalement concédé un but sur une action anodine en début de seconde période. Le milieu de terrain tchèque Marek Matejovsky était donc forcément très déçu à l'issue de la partie :

« Je pense que c'était un match malheureux pour nous. Nous sommes entrés sur le terrain avec l'intention de gagner, mais nous sommes tombés sur une équipe très regroupée en défense qui ne s'est jamais découverte et n'a pris aucun risque. Leurs défenseurs n'ont jamais soutenu leurs offensives. C'était un match où il ne fallait pas faire d'erreur et malheureusement, sur la première que nous avons commise, les Grecs en ont profité et nous avons encaissé. C'est dommage car ils étaient visiblement venus chercher le point du match nul. Ils ont eu plus de réussite que nous, c'est dommage pour nous, mais le football est ainsi fait. »

Après cette première défaite et un match en moins par rapport à trois de ses adversaires, Mlada Boleslav occupe la dernière place du groupe G. Lors de la troisième journée, et avant de recevoir le Paris Saint-Germain le 30 novembre, les joueurs de Dusan Uhrin iront en Roumanie où ils seront opposés au Rapid Bucarest.

Mlada Boleslav - Banik Ostrava, photo: CTK
Après ces pâles prestations sur la scène européenne, le championnat de République tchèque a repris ses droits ce week-end avec la treizième journée. Avant le duel « au sommet » lundi soir, qui mettait aux prises le leader, le Slovan Liberec, à son premier poursuivant, le Sparta Prague, Mlada Boleslav, troisième, a concédé une nouvelle défaite (0-2) en Moravie du Nord, sur le terrain du Banik Ostrava, tandis que le Slavia Prague, quatrième, a dû se contenter d'un piètre match nul (1-1) à domicile face à Marila Pribram. A noter également que l'attaquant français Noël-Alexandre Mendy, longtemps absent des terrains pour cause de blessure, a inscrit son premier but de la saison. Une réussite qui n'a toutefois pas empêché la défaite (1-3) de son équipe, le FK Most, devant son public, face au promu Kladno.