Décathlon de Götzis : Roman Sebrle deuxième mais satisfait

Roman Sebrle, photo: CTK

Le traditionnel et prestigieux décathlon de Götzis, en Autriche, se disputait ce week-end. Roman Sebrle a terminé deuxième à l'issue d'un week-end animé et riche en rebondissements. Le Tchèque a devancé le favori américain Brina Clay, mais c'est finalement le surprenant Biélorusse Andrei Krauchanka qui s'est imposé, sans que le record du monde du Tchèque ne soit menacé.

Roman Sebrle, photo: CTK
Jusqu'au bout et jusqu'au moment de prendre le départ de la dernière épreuve, le 1500 mètres, Roman Sebrle a lutté pour une sixième victoire dans la plus célèbre des réunions d'athlétisme réservées aux stars du décathlon et de l'heptathlon. Incertain sur sa participation il y a encore de cela une dizaine de jours suite à une infection bactérienne, le champion olympique tchèque a finalement réalisé 8518 points. Un total suffisant pour battre de 25 petits points le champion du monde américain Brian Clay, grand favori du meeting, dans ce qui était le seul affrontement direct prévu entre les deux hommes avec les Championnats du monde d'Osaka, au Japon, en août et septembre prochains, mais insuffisant pour terrasser Andrei Krauchanka, surprenant vainqueur avec 8617 points. A tout juste 21 ans, le Biélorusse, champion du monde juniors il y a trois ans, a non seulement causé la sensation en devançant les deux ténors du décathlon de ces dernières saisons mais aussi en améliorant par la même occasion son record personnel de 604 points.

Brian Clay, photo: CTK
Samedi soir encore, à l'issue de la première journée, il semblait pourtant que la victoire finale ne pouvait échapper à Brian Clay. Après cinq épreuves, l'Américain comptabilisait déjà 4593 points et apparaissait en mesure de s'attaquer au record du monde de 9026 points établi au même endroit il y a six ans par Roman Sebrle. Mais ses espoirs se sont envolés dans la septième épreuve, le concours du disque, fatale à Brian Clay. Son jet à 36,14 m, largement inférieur à son record personnel, lui a fait perdre tout espoir de devenir le deuxième athlète à dépasser la barre des 9000 points.

Andrei Krauchanka, Roman Sebrle, Brian Clay, photo: CTK
Au moment d'attaquer le 1500 mètres, le trio de tête, composé donc d'Andrei Krauchanka, de Roman Sebrle et de Brian Clay n'était séparé que de 45 points, soit un écart de seulement dix secondes. Finalement, en 4:29:10, le Biélorusse fut le plus rapide et le plus résistant, terminant avec dix secondes d'avance sur le Tchèque et vingt-deux sur l'Américain.

Roman Sebrle, photo: CTK
Au-delà de cette deuxième place, Roman Sebrle s'est rassuré sur la qualité de sa préparation effectuée cet hiver et depuis son titre de champion d'Europe en salle de l'heptathlon décroché à Birmingham en mars dernier. Surtout, après une saison 2006 quelque peu en demi-teinte, le Tchèque a prouvé qu'il faudrait de nouveau compter sur lui en cette année de Mondiaux, son principal objectif.

Enfin, la réunion de Götzis a confirmé, si besoin en était, que son record du monde réalisé en 2001 prenait chaque année un peu plus de valeur. En améliorant ses records personnels dans pas moins de six disciplines, une progression fulgurante qui laisse tout de même songeur, le Biélorusse Andrei Krauchanka a toutefois prouvé qu'il pourrait constituer un nouveau prétendant sérieux dans un avenir plus ou moins proche.