Des enfants qui se perdent

r_2100x1400_radio_praha.png

Chaque année, des centaines d'enfants se perdent, en République tchèque. La majorité est retrouvée par la police, mais beaucoup d'entre eux sont portés disparus. Ce mardi, une petite fille de 5 ans s'est perdue à sa mère dans la ville de Kladno, près de Prague. Une information de Jarka Gissubelova.

La petite Thérèse a joué avec d'autres enfants devant sa maison. Sa mère l'a perdue, pour quelques instants, de vue. Ce qui paraissait d'abord comme un cas banal d'un enfant égaré s'est transformé en drame. La fille s'est perdue mardi, vers midi. Depuis mercredi, des centaines de policiers, avec des chiens spécialement entraînés, des plongeurs, et un hélicoptère muni de thermovision la recherchent. La situation est compliquée par le fait que sa mère ne se souvient pas exactement des circonstances dans lesquelles sa fille s'était perdue. Elle l'élevait seule. La police refuse les spéculations, que la fille de 5 ans ait voulu quitter la maison ou qu'il pourrait s'agir d'un règlement des comptes entre les parents.

Chaque année, plus de mille enfants de moins de 15 ans et d'autres 1500 de 16 à 18 ans se perdent en République tchèque. La majorité d'entre eux sont trouvés peu après. Très peu d'enfants disparus sont victimes d'un crime. Au cours des 9 dernières années, la police n'a pas réussi à résoudre 80 cas d'enfants portés disparus. Les psychologues sont unanimes à confirmer que les enfants sont aujourd'hui exposés à des risques plus élevés qu'il y a 20 ans, dont surtout la drogue, l'abus sexuel et les kidnappings. Les cas où les enfants quittent la maison puisque la famille ne fonctionne pas bien, qu'ils sont exposés à une pression psychologique ou sont maltraités, se multiplient, ces derniers temps. Depuis le début de cette année, 548 enfants de moins de 15 ans se sont perdus, dont 40 sont toujours portés disparus. Dans la même période, 846 enfants entre 15 et 18 ans ont disparu, dont 141 n'ont pas encore été retrouvés.