Des hypermarchés envahissent la Tchéquie

r_2100x1400_radio_praha.png

D'ici à deux ans, la Tchéquie aura 130 hypermarchés. Leur nombre est en progression constante. Quel est le marché tchèque actuel - une information de Jarka Gissubelova.

Le marché tchèque, couvrant un territoire de 78 864 kilomètres carrés, suffit à nourrir plus de magasins qu'on ne le pensait. Une coexistence de grandes chaînes d'hypermarchés et de petits commerçants est caractéristique pour le marché tchèque actuel. L'exode massif de la clientèle vers des hypermarchés, il y a quelques années, a cessé. Les petits magasins ne doivent plus craindre leur disparition. Aujourd'hui, un tiers de la population préfère acheter dans de petits magasins, alors qu'un Tchèque sur quatre fait des achats dans de grands magasins. C'est ce que démontre une étude de la société de recherches du marché, Incoma. Dans les années à venir, le nombre d'hypermarchés ne cessera de s'accroître. Les experts évaluent que de plus en plus nombreux seront des hypermarchés, dans des villes de moins de 50 000 habitants. En 2003, le nombre total d'hypermarchés en République tchèque devrait approcher de 130. La concurrence sera énorme et les hypermarchés seront obligés de lutter pour le client. Par quelles armes? Les promotions, en premier lieu, bien sûr. D'autres atouts, sur lesquels ils comptent, la bonne gestion de la firme et l'augmentation de la qualité des services. Outre les produits toujours frais, les hypermarchés proposeront la possibilité de se restaurer, d'aller chez le coiffeur, ainsi que des services bancaires et financiers. La quasi-totalité des chaînes offre, déjà, la vente à crédits. Beaucoup de grands magasins parient sur la loyauté des clients, en leur offrant différentes cartes de fidélité. Et quels sont les hypermarchés les plus aimés des clients tchèques? Du point de vue des prix, ce sont les hypermarchés Kaufland et Penny Market. Du point de vue de l'assortiment et la qualité des services, la première place revient au réseau français, Carrefour. D'autres magasins où les Tchèques achètent le plus les produits alimentaires: Globus, Albert et Delvita, filiale tchèque du groupe belge, Delhaize, le Lion.