Le 1er juin, le groupe britannique Tesco reprend les magasins tchèques de Carrefour

r_2100x1400_radio_praha.png

Le groupe français Carrefour quitte le marché tchèque, après huit années d'activités. Le 1er juin, le groupe britannique Tesco acquiert les onze hypermarchés Carrefour en République tchèque.

C'est en septembre dernier que le groupe français Carrefour a annoncé son intention d'acquérir les hypermarchés Tesco à Taiwan et de céder ses activités à Tesco dans les Républiques tchèque et slovaque. Selon Jana Havlickova, porte-parole de Carrefour, c'est une stratégie de la firme, non pas le signe d'un échec sur le marché tchèque. En 2004, Carrefour y a occupé la 8e place, avec un chiffre d'affaires de 11 milliards de couronnes.

Le premier magasin Carrefour a été ouvert en 1998 à Plzen. Il a offert aux clients un assortiment très large et original, pour des prix dit les plus bas, comme l'indiquait son slogan. La même année, Carrefour a ouvert ses stations d'essence et élargi ses services, dont livraison des marchandises à domicile, des heures d'ouverture entre 7 h et minuit pendant toute la semaine. A suivi l'ouverture d'hypermarchés à Brno, Ostrava, Olomouc. En 2001, Carrefour a fait son entrée à Prague. Ses magasins étaient prisés par la clientèle tchèque notamment pour ses poissons de mer frais et ses produits typiques français : baguettes, tartes, fromages qu'aucun autre magasin n'offrait à des prix aussi intéressants. Carrefour est venu sur le marché avec ses programmes de qualité garantis pour le saumon, mais aussi pour les produits tchèques, dont le poulet d'or, la truite de Sumava et les produits bio.

A partir du 1er juin, Carrefour devient donc Tesco et quitte le marché tchèque. Ce que le client regrette le plus c'est que ses produits spécifiques ne seront plus offerts par Tesco. Implanté sur le marché tchèque depuis 1996, Tesco exploite déjà 27 supermarchés en Tchéquie et 31 en Slovaquie. Pour ce qui est des magasins Carrefour en Slovaquie, il doit patienter, probablement jusqu'à la fin de l'année, avant de les acquérir. Jana Matouskova, porte-parole de Tesco, explique :

« Nous poursuivons des négociations intenses avec l'Office de protection de la compétition économique de République slovaque et nous espérons que la transaction se déroulera dans le même esprit positif qu'en Tchéquie et que Tesco acquerra dans les plus brefs délais les magasins Carrefour en Slovaquie. »

Le logo Carrefour ne disparaîtra partout du jour au lendemain, il sera progressivement remplacé par la marque Tesco qui, par ce rachat, deviendra la 4e chaîne sur le marché tchèque.