Deux expositions de photos

r_2100x1400_radio_praha.png

A Prague également nous avons en ce moment deux expositions qui peuvent être considérées comme franco-tchèques. Vaclav Richter.

Un photographe tchèque ayant vécu en France, un photographe français qui vient souvent en Tchéquie - tels sont les auteurs de deux expositions de photos qu'on peut voir actuellement dans la capitale tchèque. Le photographe Rudolf Schneider-Rohan, natif de la ville de Plzen en Bohême de l'ouest, s'est établi en France déjà en 1925. Il a travaillé d'abord dans le célèbre studio Manuel-Frères. Néanmoins, déjà en 1931, il a ouvert son propre studio qu'il allait transférer en 1937 au Quartier latin et rendre célèbre sous le nom de Studio Rodolphe - Portraits d'art. Sa clientèle se recrutait parmi l'aristocratie européenne et les personnalités de la culture française. Après la Deuxième Guerre mondiale, qu'il avait passée en dehors de la zone occupée, il a rouvert son studio parisien et a poursuivi encore quelque temps ses activités. Il était aussi un excellent photographe du milieux de théâtre et de ballet. Outre la photographie, il s'adonnait au portrait peint. Il est mort en 1970 et, neuf ans plus tard, le musée des Arts et Métiers à Prague a acquis une importante collection de ses oeuvres. C'est la Galerie Josef Sudek qui abrite, ces jours-ci, une exposition de ses photos où l'on trouve, entre autres, les portraits de Maurice Chevalier, d'Edith Piaf et de Jean Cocteau. L'exposition sera ouverte jusqu'au 5 novembre. Parallèlement, on peut voir dans la Maison pragoise de la Photographie quelque quarante photos du Français William Ropp. L'auteur est né à Nancy il y a 40 ans. Il est devenu d'abord metteur en scène et l'influence du théâtre se manifeste nettement dans ses photos marquées également par le surréalisme. Il a présenté déjà 25 expositions individuelles dans plusieurs pays. William Ropp vient souvent en République tchèque où il a de nombreux amis. Son exposition sera ouverte jusqu'au 17 septembre. Encore dans le courant du mois d'août, il exposera au festival de la Photographie en Belgique en commun avec le photographe tchèque Jan Saudek. "Photographier, cela veut dire écrire avec la lumière" a déclaré William Ropp devant les journalistes le jour du vernissage de l'exposition.