Disparition du compositeur et chef d'orchestre tchèque Vaclav Zahradnik

r_2100x1400_radio_praha.png

Le 28 juin, est décédé, à l'âge de 59, ans le compositeur, l'arrangeur et le chef d'orchestre tchèque Vaclav Zahradnik. L'une des vedettes de la télévision communiste, il a été, surtout, un artiste. Notre stagiaire Lenka Jansova vous le présente.

Les activités musicales de Vaclav Zahradnik étaient nombreuses. A partir des années soixante, il les a partagées entre le jazz et la musique pop. En 1973 il est devenu le chef d'orchestre de la formation orchestrale de l'ancienne Télévision tchécoslovaque. A ce moment, il a créé sa musique qui accompagne plusieurs films tchèques connus, ainsi qu'un des « Bonsoir, les petits » l'un des plus connus et les plus aimés. Vaclav Zahradnik a aussi écrit des chansons pour les chanteurs tchèques célèbres, par exemple, pour Hana Zagorova et pour le groupe Olympic. Dans les années soixante, le compositeur s'est fait connaître par l'album La Belle au bois dormant. Le rock tchèque était très jeune, à cette époque, et cet album a été le résultat d'une coopération d'un groupe rock avec Vaclav Zahradnik, un artiste déjà connu. De plus, Vaclav Zahradnik a invité à participer à cet album les meilleurs membres de La Philharmonie tchèque et des solistes excellents, par exemple Rodolphe Rokl. En 1969, l'orchestre de Vaclav Zahradnik s'est présenté, pour la première fois, au Festival international du jazz, à Prague. Dans les années quatre-vingts, l'artiste a créé plusieurs adaptations symphoniques des mélodies des comédies musicales, et des films pour les orchestres tchèques.

Auteur: Lenka Jansová
lancer la lecture