Elections régionales et sénatoriales

r_2100x1400_radio_praha.png

La campagne pour les élections régionales et sénatoriales, qui ont lieu dimanche, en République tchèque, bat son plein. Les candidats rivalisent d'inventions pour attirer les électeurs à leur meetings, mais l'intérêt reste mitigé. Rappelons que les électeurs choisiront leurs représentants dans les 13 nouvelles régions instituées par une loi constitutionnelle en vigueur depuis le 1er janvier 2000. Les Pragois ne voteront pas encore cette année. Aux sénatoriales, il s'agit du renouvellement d'un tiers des sénateurs. Une autre loi est entrée en vigueur, cette année aussi : le contrôle des élections est maintenant confié à la Commission électorale nationale dirigée par le ministre de l'Intérieur, Stanislav Gross. A la différence de l'ancienne Commission électorale centrale, qui était composée des représentants des partis politiques, la Commission électorale centrale compte surtout des vices-ministres.