Environnement : près de 2 millions d’euros pour améliorer le système de rétention des eaux

Photo : Radio Prague

Le ministère de l’Environnement lancera prochainement un nouveau projet, intitulé « Chytrá obec » (« Commune intelligente »), qui vise à améliorer le système de rétention des eaux. Dans le cadre de cette initiative, l’Etat va distribuer50 millions de couronnes, près de 2 millions d’euros, aux villes et aux villages qui présenteront un projet innovant dans le domaine.

Richard Brabec, photo : ČT24
« Nous savons que de tels systèmes existent et qu’il y en a toute une série. » C’est ce qu’a affirmé le ministre de l’Environnement Richard Brabec selon qui certaines communes ont déjà trouvé une solution au problème de rétention des eaux dans les zones d’habitation, tout en la combinant avec la création d’usines de traitement des eaux usées locales. Le projet qui sera jugé comme étant le plus performant devrait ensuite être reproduit dans d’autres communes en République tchèque. L’Etat pourrait réserver à cette fin jusqu’à plusieurs centaines de millions de couronnes.

Photo : Radio Prague
A l’heure actuelle, le gouvernement cherche également d’autres possibilités qui permettraient de catalyser plus efficacement les eaux en territoire rural sur la totalité du territoire tchèque. Le ministère de l’Environnement prépare ainsi également un amendement à la loi des eaux qui devrait par exemple quadrupler le prix de l’eau issu des nappes phréatiques.

Dans les cinq ans à venir, le ministère de l’Agriculture prétend, pour sa part, qu’il donnera 1,25 milliards de couronnes (50 millions d’euros) pour la rénovation et à la création d’étangs et de bassins de rétention des eaux. Les investisseurs pourraient se voir rembourser de 80 à 100 % des frais liés à ces constructions. Les nouveaux étangs doivent permettre de réguler le volume d’eau des rivières lors des périodes de sécheresse, et contribuer à la prévention des inondations.