« Evitez que les élèves croulent sous les devoirs », demande le ministère de l’Education

Le ministère de l’Education nationale a préparé un document comportant un ensemble de recommandations destinées aux enseignants, alors que les écoles sont fermées en République tchèque depuis le 11 mars. Il leur est ainsi demandé de ne pas noter les élèves durant cette période d’enseignement essentiellement en ligne, mais plutôt de préférer les appréciations écrites de leur travail.

Par ailleurs, les élèves devraient avoir la possibilité de choisir entre différentes degrés de difficulté, tandis que les écoles sont appelées à tenir compte des possibilités, notamment au niveau du temps, des parents. Enfin, l’accent devrait être mis sur les matières considérées comme les plus importantes : tchèque, mathématiques, langues étrangères et les spécialisations dans les collèges et lycées professionnels. « Evitez que les élèves croulent sous les devoirs », appele également le ministère, qui estime que le programme de certaines matières peut être décalé à l’année prochaine.

Pour l’instant, la réouverture des écoles est envisagée dans le courant de la seconde moitié du mois de mai. Cette décision dépendra toutefois de l’avis du ministère de la Santé.