« Famusez-vous », deux jours du jeune cinéma tchèque à Paris

r_2100x1400_radio_praha.png

Alice Tabery, une jeune franco-tchèque qui étudie à la FAMU, l'école de cinéma renommée de Prague, organise avec une collègue un petit festival de cinéma tchèque à Paris. Après la soirée d'inauguration le 14 septembre, la journée de samedi sera consacrée à la projection de films réalisés par des étudiants tchèques.

« 'Famusez-vous' est un petit festival du jeune cinéma tchèque qu'on a inventé avec une collègue du département de la réalisation de la FAMU, Zuzana Kirchnerova. C'est un festival qui présente des films réalisés à la FAMU, la plupart en 2006. Ce sont des films de fiction, des documentaires, des films d'animation et même certains qu'on pourrait classer comme expérimentaux. Ils vont être présentés pendant un après-midi. Il y aura notamment un film de fiction qui est un film de fin d'études, un long métrage appelé Marta qu'on va présenter dans la soirée le 15 septembre 2007. »

Combien de films en tout allez-vous présenter ?

« A peu près 12-13 avec le long métrage. »

Ce sont des films réalisés par de jeunes futurs réalisateurs tchèques. Vous travaillez en collaboration avec la Fémis, l'école de cinéma française ?

Marta
« On travaille en collaboration avec la Fémis car elle nous a proposé de faire ce festival dans l'école. Elle nous a donné la plus grande salle où les films vont être projetés. On essaye de créer un lien entre ces deux écoles renommées dans le monde. On est également soutenus par le Centre culturel tchèque à Paris qui a permis à quatre réalisateurs de venir à Paris pour être présents à ce festival. »

Qui va être présent ?

« Il y aura surtout Marta Novakova, la réalisatrice du film Marta. Ensuite Katerina Krusova qui a fait un film de 50 minutes sur Jan Vladislav, un poète tchèque, sur son exil parisien et son retour à Prague en 2003. Kristyna Duskova, une réalisatrice de films d'animation qui est dans sa dernière année d'études. Elle va présenter son film Les petits contes de fées. Et la dernière sera Zuzana Kirchnerova qui présentera son film Espoir d'avenir. »

Je crois savoir que la réalisatrice Vera Chytilova doit venir...

« Oui, la plus grande des réalisatrices tchèques, Vera Chytilova, qui dirige aussi le département de réalisation, va venir. Pas seulement parce qu'elle est directrice, mais aussi parce qu'elle va présenter son film Les petites marguerites, un film de 1966, qui est, je pense, connu en France. Ça permet de continuer le lien franco-tchèque qui était très fort dans les années soixante, à l'époque de la Nouvelle Vague française et tchèque. C'est pour cela qu'on commence la première soirée, le 14 septembre, par ce film. La réalisatrice sera présente et on espère avoir une discussion avec elle après la projection. »