Festival du théâtre musical : un mois d'opéra à Prague

'Ponava', photo: David Konečný / Festival Opera 2015

Comme tous les deux ans, les amateurs d’opéra peuvent se réjouir du Festival du théâtre musical, organisé à Prague du 22 janvier au 21 février. Intitulée Opéra 2015, cette douzième édition propose une vingtaine de pièces aussi bien classiques que contemporaines qui seront présentées au Théâtre National, Théâtre de Comédie, Théâtre Hybernia, Musée tchèque de la musique et dans l’espace culturel La Fabrika.

Le Festival du théâtre musical est né en 1993 en coopération avec le Théâtre national, avec l’objectif de faire découvrir au public pragois la programmation des « théâtres provinciaux » qui forment une part importante de la création tchèque et méritent ainsi l’attention des spectateurs dans la capitale. Devenu aujourd’hui une fête traditionnelle des théâtres musicaux du pays, le festival présente un grand spectre d’artistes lyriques. Directrice du festival, Lenka Šaldová précise sur ce point :

'Ponava', photo: David Konečný / Festival Opera 2015
« La douzième édition du Festival du théâtre musical Opera 2015 présentera comme d’habitude tous les ensembles professionnels du pays, dont deux ensembles du Théâtre national de Prague et huit compagnies d’autres villes de la République tchèque. Mais cette année, pour la première fois, nous aurons également la possibilité de voir toutes les formations professionnelles de Slovaquie : le Théâtre national de Bratislava, les artistes de Košice ou l’ensemble de Bánská Bystrica. Afin de proposer un large choix de spectacles, nous avons invité également quatre compagnies indépendantes, plus précisément l’Ensemble Opera Diversa, l’Ensemble Damian, un nouveau ensemble Opera Povera et le Centre de recherche sur le théâtre musical Vchod. »

Le choix des pièces étant complétement en compétence des théâtres, le festival permet de découvrir non seulement des pièces classiques, mais aussi des pièces contemporaines et expérimentales. Ainsi, la compagnie Ensemble Damian présentera trois petites œuvres de Tomáš Hanzlík et l’Ensemble Opera Diversa offrira le quatrième grand opéra du duo d’auteurs Pavel Drábek et Ondřej Kyas. Lenka Šaldová évoque la spécificité de ces compagnies indépendantes :

'Dialogues des Carmélites', photo: Joseph Marčinský / Festival Opera 2015
« Le théâtre indépendant est une formation des professionnels qui gagnent leur vie autrement que dans un ensemble concret et qui ont envie de donner naissance à leur propre création artistique. Ils ne sont pas attachés aux grands théâtres avec un répertoire bien fixé. C’est-à-dire qu’il s’agit souvent des compagnies formées par les jeunes auteurs qui veulent exprimer leur opinion sur ce monde à travers le langage musical et théâtral. »

'Eugène Onéguine', photo: Archives de Štátná opera Banská Bystrica / Festival Opera 2015
Le public plus traditionnel pourra apprécier les œuvres célèbres, telles qu’Eugène Onéguine de Piotr Ilitch Tchaïkovski, la Cavalleria rusticana (Chevalerie campagnarde en français) composé par Pietro Mascagni ou La Bohème et Tosca de Giacomo Puccini. Les adaptations de La chute de l'Antéchrist de Victor Ullmann et des Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc, l’un des plus grands compositeurs français du XXe siècle, sont mise en scène en République tchèque pour la toute première fois. Lenka Šaldová affirme que la création tchèque constitue une grande partie du programme :

'Alice in bed', photo: Patrik Borecký / Festival Opera 2015
« La programmation de cette année reflète le fait que l’année dernière a été proclamée l’Année de la musique tchèque et a cherché à propager les œuvres des compositeurs tchèques. La part des opéras tchèques est donc plus grande que d’habitude. Le festival proposera les grands classiques, comme Le Baiser de Bedřich Smetana, Les Voyages de Monsieur Brouček et Jenůfa de Leoš Janáček ou Le Soldat et la danseuse de Bohuslav Martinů, mais aussi des œuvres du XIXe et de la première moitié du XXe siècle qui sont moins données, par exemple, Ève de Josef Bohuslav Foerster ou La Chute d'Arkun de Zdeněk Fibich. Et puis, les intéressés pourront découvrir même quelques pièces contemporaines. Mis à part des compagnies indépendantes, le Théâtre national de Brno présentera un nouvel opéra de compositeurs Ivo Medek et Markéta Dvořáková, intitulé Alice in bed [Alice au lit, ndlr]. »

A la fin du festival, les meilleurs ensembles se font décerner un prix appelé Libuška. Ce nom fait référence à l’opéra le plus célèbre tchèque Libuše de Bedřich Smetana qui était présenté pour la première fois à l’ouverture du Théâtre National en 1881.

www.festival-opera.cz