Fin de l'ancien président du club Sparta Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Il semble que la justice tchèque ait décidé d'en finir avec les fraudeurs. La semaine dernière, l'ancien international de tennis, Milan Srejber, était écroué. Mardi, la Cour d'appel de Prague a condamné l'ancien propriétaire et président du grand club de football, Sparta Prague, Petr Mach, à cinq ans de prison. Il devra payer aussi une amende de 300 000 couronnes. La raison ? Ce membre de la haute société tchèque a été reconnu coupable de fraude à l'imposition et aux droits de douane, lors de l'importation d'une BMW de luxe. Une fraude de plus de 1 million 300 000 couronnes. Le défenseur de Mach pense porter plainte auprès du ministre de la Justice pour défauts de procédure.