Foot – Championnat tchèque : le Slovan Liberec sacré champion au bout du suspense

Slovan Liberec, photo: CTK

Le Slovan Liberec a remporté le troisième titre de champion de République tchèque de son histoire. A l’issue d’une fin de championnat indécise jusqu’à la dernière seconde, Liberec succède au palmarès au Viktoria Plzeň, son adversaire malheureux samedi.

Le Slovan Liberec a remporté le troisième titre de champion de République tchèque de son histoire, photo: CTK
C’est finalement le Slovan Liberec qui, au bout du suspense, a été sacré champion de République tchèque de football. Le match décisif entre les deux premières équipes du classement, le Slovan Liberec et le Viktoria Plzeň, a accouché, samedi, d’un résultat nul (0-0). Or, seule une victoire aurait permis à Plzeň, qui possédait trois points de retard sur le leader, de conserver son titre de champion à l’issue de cette véritable finale dont le hasard a voulu qu’elle se dispute lors de la 30e et dernière journée de la Gambrinus liga.

Après 2002 et 2006, le Slovan Liberec a donc remporté le troisième titre de champion de son histoire. Ce titre, le club de Bohême du Nord l’a décroché au terme d’un match où, jusqu’à la dernière minute, il a souffert. Replié sur son but en deuxième mi-temps, Liberec a fait front avec pas mal de réussite, comme le reconnaissait au coup de sifflet final l’attaquant international Jiří Štajner :

Jiří Štajner (à droite), photo: CTK
« Comme on dit, un cheval ne saute pas plus haut que ce dont il a besoin. Cela vaut pour nous aussi. Et Dieu merci ! Il faut reconnaître que nous avons eu de la réussite aujourd’hui. Nous avons eu des occasions en première mi-temps, mais nous avons été inexistants en deuxième. Plzeň nous a acculés dans notre camp. Ils ont vraiment très bien joué en deuxième mi-temps, tandis que nous, nous n’avons pas eu la moindre contre-attaque et n’avons pas su conserver le ballon. Par rapport à l’ensemble de la saison que nous avons réalisée, cela aurait été dommage de perdre ce dernier match. Je ne dis pas que la deuxième place n’aurait pas été un succès, mais après tout ce que nous avons fait cette saison et après avoir été leaders, cela aurait quand même été une grosse déception. »

Photo: CTK
Il aurait pourtant suffi d’un seul petit but pour que la balance penche en faveur de Plzeň… Mais soit par manque de réalisme ou de réussite, comme en témoignent les deux tirs sur le poteau en deuxième mi-temps, le Viktoria a été contraint d’abandonner un titre de champion qu’il avait conquis la saison dernière pour la première fois de son histoire. Ce résultat nul et vierge relègue même finalement Plzeň à la troisième place du classement, le Sparta Prague, victorieux de son côté de České Budějovice (3-0), le doublant pour terminer à la deuxième place. Au lieu du 3e tour, c’est donc dès le 2e tour préliminaire que Plzeň fera son entrée en lice en Ligue Europa en début de saison prochaine.

Des soucis que n’aura pas Liberec, dont le titre de champion permettra de disputer le 2e tour préliminaire de la Ligue des champions. Et le très expérimenté défenseur Jan Nezmar espère bien vivre la saison prochaine une aventure semblable à celle de Plzeň cette saison, qui était parvenu à se qualifier pour la phase de groupes de la plus prestigieuse des compétitions européennes de clubs. Jan Nezmar :

Jan Nezmar, photo: CTK
« Je suis revenu à Liberec il y a de cela déjà quelques années, et, à l’époque, mon souhait était de jouer ou que Liberec vive une fois l’ambiance de la Ligue des champions. Vu mon âge, je ne sais pas si je serai encore sur le terrain la saison prochaine, mais cela ne change rien au fait que je rêve de voir Liberec en Ligue des champions. J’ai suivi avec beaucoup d’attention et d’envie les matchs de Plzeň en Ligue des champions cette saison, comme contre Barcelone ou l’AC Milan. Ils y ont fait très bonne figure et j’espère que nous avons, nous aussi, le potentiel pour réussir un parcours similaire. »

Comme malheureusement trop souvent avec les clubs tchèques, il faudra toutefois attendre l’intersaison pour avoir une idée du réel potentiel du Slovan Liberec la saison prochaine, les meilleurs joueurs étant d’ores et déjà très demandés par des clubs étrangers.