Google street view bloqué en République tchèque pour atteinte à la vie privée

Stránky služby Google Street View

L’institut tchèque pour la protection des données personnelles souhaite que la société Google modifie sa méthode de collecte de données pour son application appelée Google street view. Selon l’institut, les photographies panoramiques mises en ligne sont prises de trop haut et portent atteinte à la vie privée.

Ce mercredi, le directeur de l'institut Igor Němec a annoncé lors d’une conférence de presse que Google devait arrêter de prendre ces clichés, réalisés à l’aide d’une sorte de périscope fixé sur le toit d’un véhicule.

« Ce qui nous gêne, si on se réfère à la loi sur la protection des données personnelles, est que Google utilise un appareil fixé à 2m70 de hauteur, ce qui empiète sur la vie privée des citoyens, qui se plaignent que l’on peut voir sur ces clichés l’intérieur des logements et derrière les balustrades. »

Selon son directeur, l’institut a déjà reçu des dizaines de plaintes à cause de Google street view. Dans l’une de ces requêtes, un homme s’est notamment plaint qu’on pouvait voir le nombre de paires de chaussures devant sa porte et ainsi deviner le nombre de personnes vivant dans son logement.

Photo: Uri Sharf, Wikipedia
Autre objection soulevée par l’autorité tchèque : le statut légal de la société Google. Igor Němec :

« Google street view ne respecte pas un point de la loi tchèque qui oblige toute société dont le siège social est situé hors de l’UE et qui gère des données personnelles à avoir une structure ici qui s’occupe de cette gestion. Ce que Google Inc. n’a pas fait.»

Il existe pourtant une succursale de Google en République tchèque, Google Czech Republic, mais l’institut de protection personnelle ne la reconnaît pas en tant que représentante de Google Inc.

Dans un communiqué publié mercredi, Google Czech Republic faisait part de sa déception quant à la décision des autorités tchèques, arguant que des moyens importants tels que le floutage des visages et des plaques d’immatriculation avaient été développés pour protéger la vie privée. Il est également possible de demander qu’une photo soit retirée du site.

Igor Němec
La société a également indiqué qu’elle allait continuer à mener un dialogue constructif avec les organes tchèques responsables. Mais selon son communiqué, la hauteur de la caméra Google avait été bien étudiée pour ne pas avoir dans le champ trop de piétons ou de véhicules qui pourraient gêner.

Google a fait l’objet de critiques et procédures dans plusieurs pays d’Europe, dont l’Allemagne, la Suisse et la Grande Bretagne, à cause de Google Street view. La question fera l’objet d’une réunion le 12 octobre prochain à Bruxelles entre les directeurs des institutions nationales de protection de la vie privée et les représentants de la société Google.