Henri Charpentier sur la légende nommée Zatopek