« Il ne peut pas passer par la porte »

r_2100x1400_radio_praha.png

Salut à tous les tchécophiles de Radio Prague - Ahoj vám všem, milovníkům češtiny Radia Praha ! Après notre série consacrée au langage des arbres et aux expressions relatives au bois, nous allons, comme promis, aborder un nouveau thème. Et c'est cette fois à un petit mot qui possède, lui aussi, un certain rapport avec le bois que nous allons nous intéresser, puisqu'il s'agit des portes - dveře. Un mot que l'on retrouve, en effet, dans un certain nombre d'expressions en tchèque comme en français. Ouvrons donc sans plus tarder non pas la porte, mais notre petite boîte à expressions...

Comme nous le savons tous, une porte est une ouverture spécialement aménagée dans un mur ou encore une clôture pour permettre le passage d'un espace à un autre. Mais il est surtout intéressant de noter que la grande majorité des expressions de la langue tchèque se rapportant aux portes font référence à la porte d'une maison. Il en va ainsi, par exemple, de l'expression « nevystrčit nos ze dveří », soit littéralement, selon une traduction approximative, « ne pas sortir le nez de la porte ». En bon français, on dira plutôt « ne pas mettre le nez dehors », c'est-à-dire ne pas sortir de chez soi, de sa maison. En tchèque, il existe une autre formule équivalente selon laquelle « on ne sort pas les pieds, les talons de la maison » - « nevystrčit paty z domu ».

En revanche, les Tchèques peuvent « sortir la honte » ou plus précisément « sortir la honte de la porte » - « vystrčit hanbu ze dveří ». Il ne s'agit pas de mettre la honte à la porte comme on met quelqu'un à la porte lorsqu'on le renvoie, le vire, cette expression étant plutôt employée pour désigner quelqu'un qui n'a pas honte.

Pour signifier à quelqu'un qu'on veut le voir sortir de la pièce, on préférera avoir recours aux expressions suivantes très courantes :« ukázat dveře někomu » - « montrer la porte à quelqu'un », ou encore « vyprovodit ze dveří někoho » - « reconduire, raccompagner quelqu'un à la porte ». Et puis, bien entendu, on peut également refuser la visite de quelqu'un et lui claquer la porte au nez ou plus précisément « fermer la porte devant quelqu'un » - « zavírat dveře před někým ».

A l'inverse, d'une personne qui est la bienvenue quelque part quel que soit le moment de sa visite, on dira qu'elle « a la porte toujours ouverte » - « mít stále otevřené dveře ». Pour un endroit très visité, dans lequel les gens rentrent et sortent sans cesse comme dans une fourmilière, il existe une bien belle expression selon laquelle « on se passe la porte » - « podávat si dveře ».

Enfin, terminons avec deux dernières expressions faisant référence à l'approche de la mort : « smrt mu klepe na dveře », à savoir « la mort frappe à sa porte », et « smrt mu při dveřích stojí » - « la mort est à sa porte », et une autre, tout de même un peu plus amusante - « nemůže trefit do dveří » - « il ne peut pas passer par la porte » lorsque quelqu'un a quelque peu forcé sur la boisson.

Voilà, et puisque nous sommes donc dans l'incapacité d'y passer, c'est le moment de refermer la porte de ce « Tchèque du bout de la langue » consacré aux expressions relatives aux portes - dveře. Dès la semaine prochaine, nous en ouvrirons une autre qui nous permettra de faire de nouvelles découvertes. D'ici-là, portez-vous du mieux possible - mějte se co nejlíp !, portez le soleil en vous - slunce v duši, salut et à bientôt - zatím ahoj !