Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Syndicalisme et mondialisation

Les organisations syndicales du monde entier devraient s'efforcer afin que le FMI, la Banque mondiale et l'Organisation mondiale pour le commerce respectent les normes fondamentales de l'Organisation mondiale du travail. Les accords que ces organisations concluent séparément avec les Etats devraient aussi porter sur les questions sociales, a déclaré le sénateur Richard Falbr lors de la séance d'ouverture à Prague, ce jeudi, de la Conférence générale des secrétariats internationaux des fédérations syndicales. Une question sur laquelle nous reviendrons dans nos prochaines émissions.

Les syndicats tchèques et l'Union européenne

Selon l'ambassadeur et chef de la Délégation de la Commission européenne à Prague, Ramiro Cibrian, les syndicats tchèques sont suffisamment préparés à l'admission à l'Union. L'Union européenne, a-t-il ajouté, lors d'une conférence de presse à Brno, soutient l'existence d'une forte société civile dans les pays membres, et les syndicats en font partie. La réponse du président du conseil régional syndical, Ivan Lisicky, est que cela dépend de la préparation des salariés, dont le nombre des syndiqués a diminué de 10% l'an dernier.

La police pragoise se prépare au Sommet de l'OTAN

Assurer la sécurité du Sommet de l'OTAN prévue cette année à Prague est la priorité de la police pragoise. D'ores et déjà, certaines organisations d'anarchistes ont annoncé leur intention d'organiser des manifestations. Il s'agit d'organisations ayant participé aux manifestations contre les dernières assises du FMI et de la Banque mondiale dans la capitale tchèque, en 2000.

La transaction sur la dette russe mise en question

Selon la coalition des quatre partis de l'opposition, le comportement du gouvernement lors de la transaction sur les dettes de la Russie envers la Tchéquie est contraire à la constitution, les droits de l'homme et la loi sur le droit des citoyens à l'information. Cette coalition, qui a toujours suspecté ce contrat, entre la Tchéquie, la Russie et la société Falcon, acquéreur de la dette, insiste sur le fait qu'il soit rendu public. Rappelons qu'elle a déjà saisi, à la fin de l'année, la Cour suprême.

L'Armée tchèque et les appréciations de l'OTAN

Le ministre des Affaires étrangères, Jan Kavan, estime qu'il est possible que la Tchéquie, au moment de son admission à l'OTAN, ait assigné à l'Armée tchèque, des objectifs ambitieux, que cette dernière n'est pas en mesure d'atteindre. C'est sa réponse à la déclaration du ministre de la Défense, Jaroslav Tvrdik, que la l'Armée tchèque n'a pas été bien appréciée, en 2001, par l'OTAN.

La criminalité à Prague en 2001

L'an dernier, la criminalité a diminué dans la capitale tchèque de 6,5%. Si la tendance aura été à la baisse de la délinquance, les assassinats sont passés de 49 à 58. Le cinquième en est commis pas des étrangers en majorité des russophones. La police a enregistré 3373 agressions, ce qui est de 277 moins qu'en 2000. Les atteintes aux biens sont passées de 89.000 à 82.000, les délits liés aux moeurs de 173 à 262. Il y eut aussi 6990 cas de criminalité économique, soit 802 cas de plus.

Météo

Lors de la nuit de jeudi à vendredi, ciel nuageux à couvert avec chutes de neige exceptionnelles. Du brouillard par endroits. Température nocturne, - 3 à -7, voire - 11°. Ciel couvert à nuageux pendant la journée de vendredi. Température, -3 à + 1°.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture