Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Milos Zeman à Bruxelles

En voyage de travail à Bruxelles, le Premier ministre Milos Zeman a eu des entretiens, ce jeudi, avec le président de la Commission européenne, Romano Prodi, en présence du commissaire pour l'élargissement, Gunter Verheugen. L'attention s'est surtout portée sur les fameux décrets Benes. Avant l'arrivée du Premier ministre tchèque à Bruxelles, le porte-parole de la Commission, Jean-Christophe Filori, a déclaré que, d'après l'opinion de la Commission, l'atmosphère autour des décrets Benes n'est pas bonne, ce qui serait un motif d'inquiétude.

Jan Kavan rencontrera Yasser Arafat

L'ambassade de Palestine à Prague comprend l'intention du ministre des A.E. tchèque, Jan Kavan, de rencontrer le président Arafat, comme un pas soulignant le soutien de Prague aux Palestiniens dans leur droit de créer "un état indépendant et viable sur leur propre territoire". Une réponse de l'administration palestinienne à une question de la CTK. C'est ce vendredi en effet que le ministre Kavan entreprend un voyage de travail qui le conduira en Israël et en Palestine.

Don de la Caisse d'épargne aux partis politiques

Mardi, la Caisse d'épargne tchèque a envoyé aux comptes du Parti civique démocrate (ODS), de la social-démocratie et de la coalition chrétiens-démocrates, Union de la liberté, Union démocratique, les 2,5 millions de couronnes promis pour la campagne électorale. Il s'agit d'une "donation" de la Caisse d'épargne aux partis politiques tchèques, à l'exception du Parti communiste de Bohême et de Moravie. Son but : le soutien au processus démocratique, à l'économie de marché et le renforcement de l'Etat de droit et du processus d'admission à l'Union européenne, apprend-on de la direction de la Caisse.

Les petits partis forment un "gouvernement civique".

Presque tous les partis politiques non représentés au gouvernement et participant aux législatives, ont formé cette semaine ce qu'ils appellent un "gouvernement civique". Ils voudraient, sans égard à la différence d'orientation et de programmes, s'efforcer de changer la loi électorale et briser le "bloc médiatique" qui, selon eux, discrimine les petits partis. Ils voudraient aussi être reçus par le président Vaclav Havel.

Une recette d' "experts" au futur gouvernement

Diminuer le nombre des fonctionnaires, limiter les dotations étatiques aux entreprises et aux agriculteurs, à l'épargne logement, et dissoudre certaines dotations sociales, telles sont les recettes que certains analystes ont confiée à l'agence de presse CTK à l'intention du futur gouvernement, s'il voudrait, selon eux, équilibrer les finances publiques. L'état, toujours d'après la même source, s'il désire renforcer ses recettes, doit, mise à part la privatisation des entreprises, vendre les forêts et les bâtiments publics, ce qui va lui permettre, apparemment, d'encaisser d'autres dizaines de milliards de couronnes. Ces analystes, sur lesquels la CTK ne donne aucune indication, estiment qu'il faut diminuer les dépenses de l'Etat pour diminuer les impôts.

Météo

Ciel nuageux à couvert dans la nuit de jeudi avec des températures de 16 à 12°. Vendredi, des nuages voire ciel couvert avec averses par endroits, températures de 17 à 22°.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture