Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Le Groupe de Vysegrad se prononce pour l’accélération du processus de ratification du Traité européen

Les pays du Groupe de Vysegrad qui réunit la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie et la Tchéquie désirent accélérer le processus de ratification du nouveau Traité européen réformateur qui doit remplacé le Traité constitutionnel ayant été rejeté entre autres par la France et la Hollande. C’est ce qu’ont annoncé les premiers ministres du Groupe de Vysegrad et aussi celui de Slovénie, qui se sont rencontrés dans la ville d’Ostrava en Moravie du nord. D’après le chef de gouvernement tchèque Mirek Topolanek, la Chambre des députés et le Sénat tchèques se pencheront sur le nouveau Traité européen dès leurs premières réunions au début de l’année prochaine.

Augmentation du cours de la couronne tchèque

La cours de la couronne tchèque a atteint 25, 99 couronnes par rapport à l’euro ce qui est le maximum jusqu’à présent. Cette hausse de la monnaie tchèque serait due aux informations sur l’inflation du mois de novembre en Tchéquie qui est montée jusqu’à 5 %. Les investisseurs achètent donc massivement la couronne parce qu’ils s’attendent à une augmentation des taux d’intérêts. Les analystes estiment que la Banque centrale augmentera les taux d’intérêt en janvier prochain. Le chômage en République tchèque est le plus bas au cours de derniers neuf ans. Le mois dernier il est tombé à 5,6 %.

Condamnée à 8 ans de prisons, l’ancienne procureure Ludmila Brozova-Polednova fait appel

L’ancienne procureure Ludmila Brozova-Polednova condamnée à huit ans de prison pour son rôle dans le procès contre la politicienne Milada Horakova, fera appel. Son affaire passera donc à la Cour supérieure de Prague. Ludmila Brozova-Polednova qui a aujourd’hui 86 ans, avait été une des personnes responsables du procès manipulé contre Milada Horakova qui a eu lieu en 1950 et à l’issue duquel la politicienne avait été exécutée. Ludmila Brozova-Polednova a été condamnée par la Cour municipale de Prague, en novembre dernier, pour assassinat et complicité.

La Tchéquie peut commencer à puiser dans les fonds européens les moyens pour l’infrastructure des transports

La Tchéquie peut commencer à puiser dans les fonds de l’Union européenne les moyens pour la construction de l’infrastructure des transports. Selon l’agence CTK la Commission européenne a approuvé le programme opérationnel « Transports ». A la disposition de la République tchèque seront donc mis, entre 2007 et 2013, 5,77 milliards d’euros, quelque 150 milliards de couronnes. Il ne dépendra que de la partie tchèque, si elle saura utiliser toute cette somme. Le programme « Transports » sera signé, ce mardi à Prague » par des représentants de l’Union européenne et du ministère tchèque des Transports.

Grogne des habitants de la ville de Trebic

Quelque 1500 habitants de la ville de Trebic en Moravie ont manifesté, dans l’après-midi de ce lundi, pour la démission des membres de leur municipalité. La manifestation a eu lieu devant l’hôtel de ville de Trebic. Ils ont appelé à la démission notamment le maire Ivo Uher du Parti civique démocrate ODS et ses adjoints Milos Masek (Parti social-démocrate) et Stanislav Mastny (Parti civique démocrate). Les manifestants ont reproché à la municipalité une politique qui manque de transparence et un comportement arrogant vis-à-vis des habitants de la ville. Une pétition demandant la démission des représentants de la ville a été signé déjà par 1200 personnes.

Quatre dealers de drogues écroués à Prague

La police tchèque a écroué quatre étrangers et un Tchèque pour trafic des dogues. Les membres de la Centrale nationale antidrogue (NPC) ont arrêté trois Nigériens, un ressortissant de La Côte d’Ivoire et une Tchèque. Les policiers leur reprochent d’avoir importé en République tchèque de la cocaïne et de l’extase et d’en approvisionner les dealers au centre de Prague. Le ressortissant tchèque a été pris en flagrant délit lorsqu’il était en train de vendre plusieurs centaines de comprimé d’extase.

Campagne contre la construction d’une station radar américaine en Tchéquie

Le Mouvement humaniste tchèque s’est opposé à l’intention des Etats-Unis d’édifier en République tchèque une station radar. Le mouvement appelle tous les adversaires du radar américain au boycottage des articles américains sur le marché tchèque. Selon la coordinatrice de la campagne Ivona Novomeska, il faut faire pression sur le gouvernement américain pour l’obliger à respecter les opinions de deux tiers des habitants tchèques qui ne souhaitent pas la construction du radar dans le massif de Brdy en Bohême centrale. Des concerts, concerts, des festivals et des débats avec des personnalités tchèques feront partie de la campagne.

Les particules de poussière en suspension détériorent sérieusement la qualité de vie

Selon un rapport du ministère tchèque de l’Environnement les personnes vivant dans les régions polluées par des particules de poussière en suspension souffrent beaucoup plus de maladies de l’appareil respiratoire que celles vivant dans les régions relativement propres. Dans les régions polluées et notamment dans celle de la ville d’Ostrava en Moravie du nord a été enregistré également un taux de mortalité infantile plus élevé et, un taux plus élevé de mortalité due aux maladies cardiovasculaires et probablement aussi au cancer des poumons. Presque deux tiers de la population tchèque vivent dans les zones où la qualité de l’air laisse à désirer.

Le premier musée d’architecture populaire à ciel ouvert de Bohême du Sud

La Bohême du Sud a présenté à la presse son premier musée d’architecture populaire à ciel ouvert. Il s’agit du vieux moulin à eau dans le village de Hoslovice dans la région de Strakonice. C’est un spécimen unique qui existe au même endroit depuis le XIVe siècle. Les premières mentions sur le moulin datent de 1352. Le moulin a fonctionné jusqu’aux années 70 du XXe siècle. Son dernier propriétaire Frantisek Harant y a vécu jusqu’à sa mort en 2004. La restauration de ce monument d’architecture populaire a duré deux ans. Les touristes pourront visiter le moulin en avril prochain.

Météo

Ce lundi, fête de toute les Julie selon le calendrier tchèque le ciel en Tchéquie est nuageux à variable et les températures diurnes se situent entre 3 et 7 degrés. Mardi, le temps en République tchèque sera couvert à nuageux et il pleuvra par endroits, les températures diurnes s’échelonneront de – l à a 3 degrés au-dessus de zéro.