Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

La République tchèque a célébré la Fête nationale du 17 novembre

Ce samedi, la République tchèque commémore les événements survenus les 17 novembre 1939 et 1989. Le président Vaclav Klaus et le premier ministre Mirek Topolanek ont déposé des gerbes devant le monument de l’avenue Narodni à Prague où la police communiste était brutalement intervenue en novembre 1989 contre les étudiants venus manifester pour la liberté. Dans son intervention prononcée devant la résidence universitaire Hlavka à Prague Vaclav Klaus a évoqué l’opération par laquelle les nazis avait tenté d’étouffer la résistance de étudiants tchèques en 1939, mais a rappelé aussi qu’après la Deuxième Guerre mondiale de nombreux intellectuels tchèques s’étaient joints au pouvoir totalitaire.

Des centaines de manifestants ont protesté à Prague contre le radar américain

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies, place Venceslas au centre de Prague, pour protester contre le projet d’implantation d’une station radar américaine sur le territoire tchèque. Les manifestants ont demandé un référendum sur cette question et ont critiqué la politique du gouvernement de coalition de Mirek Topolanek. La manifestation a été organisée entre autres par l’initiative « Non aux bases militaires » et parmi les participants il y a eu aussi le vice-président du Parti social-démocrate tchèque et ancien ministre des Finances Bohuslav Sobotka. Les manifestants ont défilé ensuite dans le centre de Prague et leur manifestation s’est terminée devant le palais Straka qui est le siège du gouvernement.

Manifestation du mouvement « Les nationalistes autonomes »

Une centaine de manifestants du mouvement radical de droite se sont réunis, Place Palacky, pour enterrer symboliquement la liberté d’expression et la démocratie en République tchèque. Quelques 800 policiers et un hélicoptère ont été mobilisés pour surveiller la manifestation convoquée par l’organisation qui s’appelle « Les Nationalistes autonomes ». Les participants vêtus de noir, ont critiqué notamment l’interdiction par les autorités tchèques du défilé des néonazis qui devait traverser le quartier juif de Prague, le 10 novembre dernier, jour anniversaire de la Nuit de cristal, pogrom qui a marqué le début du génocide des juifs en Allemagne.

Début de la saison d’hiver dans les montages tchèques

La saison d’hiver a commencé dans les montagnes tchèques. De nombreux skieurs se rendent, ce week-end, dans les montagnes tchèques qui leur offrent déjà d’excellentes conditions pour les sports d’hiver. Dans le massif de la Sumava en Bohême du Sud les pistes de descente sont couvertes d’une couche de neige de 30 centimètres, les remonte-pentes sont en marche, et on signale aussi de bonnes conditions pour les skieurs de fond. Un nouveau centre polyvalent pour 70 millions de couronnes, quelque 2,5 millions d’euros, sera bientôt ouvert dans l’aire des sports d’hiver de Lipno en Bohême du Sud.

Le ministre Tomas Julinek élu vice-président d’une organisation régionale de l’ODS

C’est le ministre tchèque de la Santé, Tomas Julinek qui a été élu, ce samedi, dans la ville de Brno, vice-président de l’organisation régionale du Parti civique démocrate (ODS), en Moravie du Sud. L’ODS est la principale formation de la coalition gouvernementale tchèque. Le ministre est en train de réaliser une réforme de la santé publique qui a déjà soulevé des protestations à plusieurs niveaux de la société tchèque. Jusqu’à présent il n’était que simple membre du parti et son élection au poste de vice-président de l’organisation régionale de l’ODS signifie le resserrement des liens entre les structures gouvernementales et régionales du parti.

Préavis de grève des syndicats des enseignants tchèques

Les syndicats des enseignants tchèques ont lancé un préavis de grève. Si les députés ne leur donnent pas la promesse d’augmenter le budget de l’enseignement pour l’année prochaine de 3 milliards de couronnes, quelque 107 millions d’euros, ils lanceront une grève dans les écoles tchèques le 4 décembre prochain. Ils ont pris cette décision, ce samedi, lors d’une réunion à Prague. Les leaders syndicaux estiment que la majorité des écoles se joindra à leur action. Ils soulignent que dans le budget pour l’année prochaine manque notamment les moyens pour les écoles régionales et que l’augmentation des salaires de 1,5 % qui leur est proposé pour l’année prochaine, ne couvrira même pas l’inflation.

Les Tchèques estiment que leur vieillesse décente n’est pas assurée

Trois quarts des Tchèques considèrent comme mauvais et insuffisant le système qui doit leur assurer une vieillesse décente. 74 % des personnes interrogées dans le cadre d’un sondage réalisé par l’agence CVVM sont de cet avis et 17 % seulement sont de l’avis contraire. Beaucoup de personnes interrogées estiment également que la République tchèque ne leur offre pas de bonnes conditions pour trouver un appartement ou fonder la famille. Par contre la majorité estime que les possibilités d’accès à l’enseignement et aux soins médicaux en République tchèque sont bonnes.

Mariage du chef de la social-démocratie tchèque Jiri Paroubek

Le chef du Parti social-démocrate et ancien premier ministre tchèque Jiri Paroubek a épousé en secondes noces, dans l’après-midi de ce samedi, dans la ville de Marianské Lazne (Marienbad), l’interprète Petra Kovacova. La cérémonie de mariage s’est déroulée à l’hôtel Esplanade qui a été fermé au public. Les mariés ont été bénis par l’évêque de l’Eglise hussite tchécoslovaque Jan Hradil. Parmi les invités il y a eu le premier ministre slovaque Robert Fico, qui a été également témoin du marié. Le mariage a eu lieu deux mois après le divorce de Jiri Paroubek ayant rompu avec sa première femme Zuzana après un mariage qui avait duré 30 ans.

Sport

Les footballeurs tchèques de moins de 21 ans ont fait match nul contre l’équipe de Turquie. Le match de qualification pour le championnat d’Europe qui s’est terminé sur le score de 1 à 1 a eu lieu, dans l’après-midi de ce samedi, dans la ville de Jablonec nad Nisou en Bohême du Nord.

Météo

Ce samedi, fête de toutes les Mahulena, selon le calendrier tchèque, le ciel en Tchéquie a été nuageux à couvert et il a neigé faiblement par endroits. Les températures diurnes se sont situées entre - 1 et 3 degrés. Dimanche, le temps en République tchèque sera couvert avec de la neige par endroits et les températures s’échelonneront de - 1 à 3 degrés.