Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Les sociaux-démocrates entendent déposer une motion de censure à la Chambre des députés si la coalition gouvernementale ne démissionne pas en bloc

Suite à la décision prise, jeudi, par le leader du Parti chrétien-démocrate, Jiri Cunek, de démissionner de son poste de vice-Premier ministre, alors qu'il est soupçonné d'avoir abusé du régime d'allocations sociales, le Parti social-démocrate, principale des deux formations de l'opposition, a annoncé, vendredi, qu'il entendait déposer une motion de censure à la Chambre des députés si l'ensemble du gouvernement dirigé par Mirek Topolanek ne démissionnait pas. Le leader de la social-démocratie, Jiri Paroubek, a déclaré qu'il considérait le départ du cabinet et l'organisation d'élections législatives anticipées comme la seule solution envisageable à la situation politique actuelle. Les représentants des trois partis de la coalition ont réagi en affirmant qu'ils n'entendaient pas démissionner en bloc.

Le vice-Premier ministre démissionnaire Jiri Cunek entend rester leader du Parti chrétien-démocrate

Le vice-Premier ministre et ministre de l'Aménagement du territoire démissionnaire, Jiri Cunek, entend rester à la tête du Parti chrétien-démocrate, et ce bien que de nombreuses voix se soient élevées au sein de l'une des trois formations de la coalition gouvernementale pour réclamer son départ. C'est ce qu'a indiqué Jiri Cunek, vendredi, dans une lettre ouverte envoyée aux membres du parti, en précisant qu'il comptait continuer à appliquer le programme avec lequel il a été élu leader du parti en décembre dernier. Déjà accusé de corruption lorsqu'il était maire de la ville de Vsetin (Moravie), Jiri Cunek est désormais soupçonné d'avoir perçu des allocations sociales à la fin des années 1990 alors qu'il possédait environ 3,5 millions de couronnes sur plusieurs comptes en banquee. Il démissionnera du gouvernement mercredi prochain.

Le leader du Parti des Verts, Martin Bursik, nommé provisoirement ministre de l'Education

Le vice-Premier ministre et leader du Parti des Verts, Martin Bursik, a été nommé ministre de l'Education, vendredi, par le président de la République tchèque, Vaclav Klaus. Martin Bursik n'a toutefois été mandaté qu'à titre provisoire en attendant que les Verts, un des trois partis de la coalition gouvernementale, trouvent un successeur à Dana Kuchtova, l'ancienne ministre qui a démissionné de son poste il y a désormais un mois de cela.

La mairie de Prague a interdit un défilé néonazi dans le quartier du Château de Prague

La mairie de Prague a interdit un défilé à Hradcany, le quartier du Château de Prague, que comptaient organiser les Jeunes démocrates nationaux le 10 novembre prochain, jour du 69e anniversaire de la Nuit de cristal dans l'Allemagne nazie. Rappelons qu'initialement, le groupement d'extrême droite entendait défiler dans l'ancien quartier juif de la capitale. La municipalité a cependant interdit le rassemblement. Depuis, trois autres manifestations ont été programmées dans l'ancien quartier juif pour le 10 novembre avec pour slogan « Ensemble contre le néonazisme ».

Taux de chômage au 3e trimestre 2007 : 5,2 % selon le Bureau international du travail

Selon le Bureau international du travail, organisme de l'ONU, le taux de chômage en République tchèque s'est élevé à 5,2 % au troisième trimestre 2007, soit une baisse de 1,2 point par rapport à la même période l'année dernière. Au total, le nombre de personnes sans emploi était légèrement inférieur à 270 000, soit près de 100 000 de moins qu'en 2006. Il s'agit du taux de chômage le plus faible depuis la fin de l'année 1997. Selon les derniers chiffres communiqués par le Ministère du Travail et des Affaires sociales, le taux de chômage au cours du troisième trimestre s'élevait cependant à 6,3 %. Cette différence de résultats provient du fait que le Bureau international du travail calcule le pourcentage de chômeurs dans la population active en tenant compte d'autres données que le ministère.

Commerce extérieur : excédent record pour un mois de septembre

Le bilan du commerce extérieur de la République tchèque pour le mois de septembre s'est soldé sur un excédent de 14,4 milliards de couronnes (environ 534 millions d'euros), soit 7 milliards de couronnes de plus qu'en septembre 2006. Il s'agit du meilleur résultat jamais enregistré pour un mois de septembre dans l'histoire de la République tchèque et du deuxième meilleur bilan mensuel en 2007. Ces chiffres ont été publiés, vendredi, par l'Office tchèque des statistiques.

Les Tchèques devraient bientôt pouvoir se rendre aux Etats-Unis sans visa

Les Tchèques pourraient voyager aux Etats-Unis sans visa d'ici un à deux ans. L'ambassadeur américain Richard Graber a, en effet, fait savoir, vendredi, que le taux de demandes de visa refusées avait baissé, passant de 9,5 5 à 6,7 %. En août dernier, le président américain George Bush avait signé une loi consacrée à la sécurité du pays après les attentats du 11 septembre 2001, loi qui modifie, entre autres, les règles de régime sans visa pour les ressortissants des pays alliés des Etats-Unis (parmi lesquels la République tchèque) présentant un taux de demandes de visa refusées inférieur à 10 %, alors qu'auparavant, le taux limite était de 3 %. Actuellement, seuls les ressortissants de 15 des 27 pays membres de l'Union européenne peuvent se rendre aux Etats-Unis sans visa, tandis que les Américains peuvent voyager en République tchèque sur présentation de leur passeport.

Foot : la police française a confisqué sa voiture et retiré son permis à Milan Baros flashé à 271 km/h

Milan Baros, l'attaquant tchèque de l'Olympique lyonnais, a été contrôlé à 271 km/h, jeudi, sur l'autoroute A42 entre Genève et Lyon, au volant de sa Ferrari, alors que la vitesse maximale autorisée est de 130 km/h. Les gendarmes français lui ont confisqué sa voiture et retiré son permis de conduire. Selon la gendarmerie de l'Ain, il s'agit du record de vitesse enregistré dans le département. Milan Baros, qui a affirmé aux gendarmes qu'il voulait faire entendre le bruit du moteur à l'ami qui voyageait avec lui, sera convoqué dans les prochains mois devant le tribunal de police. Il risque trois ans de suspension de permis et une forte amende. L'international tchèque, qui n'a plus joué pour Lyon depuis un mois, est rentré chez lui en taxi.

Tennis - Masters Series de Paris-Bercy : Tomas Berdych éliminé

Tomas Berdych a été éliminé en deux sets par l'Espagnol David Ferrer, 6e joueur mondial, jeudi, au troisième tour de l'Open de Paris-Bercy, dernière épreuve du Masters Series de la saison. Le Tchèque, qui avait remporté l'épreuve parisienne en 2005 et qui était tête de série n° 12 cette année, a ainsi perdu toute chance de se qualifier pour le Masters de Shanghaï, tournoi qui réunira prochainement les huit meilleurs joueurs de la saison.

Météo

Après une journée de vendredi dominée par la grisaille, aucune amélioration n'est prévue pour samedi, jour de la fête des Hubert selon le calendrier local. Les nuages seront très présents tout au long du week-end. Les températures restent légèrement supérieures aux normales saisonnières et varient entre 3° C et 7° C pour les minimales et entre 10° C et 14° C pour les maximales.