Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Lancement d'une campagne de sensibilisation contre le trafic humain

Mercredi, le ministère de l'Intérieur, en collaboration avec des associations et ONG, a lancé une grande campagne d'information sur le trafic humain. Intitulée « N'aies pas peur de le dire pour elle », la campagne est destinée avant tout aux clients d'établissements nocturnes et de clubs avec des prostituées. D'après la directrice de l'Organisation internationale pour la migration, l'objectif n'est pas de faire la morale mais de sensibiliser ces clients au fait que ces jeunes femmes peuvent être des victimes de violences. Les clients sont invités à téléphoner anonymement à une centrale pour signaler les cas de jeunes filles ou femmes, souvent étrangères et séjournant illégalement en République tchèque. La campagne qui durera jusqu'en janvier prochain possède son site officiel en tchèque, allemand et anglais : www.say-it.cz

Un compromis difficile au sujet de la réforme

La Chambre des députés a interrompu sa session jusqu'au mardi 21 août. En attendant, les leaders de la coalition gouvernementale ont abouti à un compromis au sujet de la réforme des finances publiques qui stipule notamment une diminution des impôts plus importante que ne le prévoyait le projet initial. Seul le député chrétien-démocrate Ludvik Hovorka a signalé qu'il ne voterait pas pour le projet de réforme. En revanche, les anciens sociaux-démocrates, Milos Melcak et Michal Pohanka, se déclarent prêts à voter pour. L'opposition - les sociaux-démocrates et les communistes - ne soutiendra pas le projet gouvernemental de la réforme des finances. Selon le parti social-démocrate, la réforme approfondira encore davantage le déficit publique.

L'inspection du commerce tchèque a interdit la vente de plus de 6000 jouets en 2007

Au cours des deux premiers trimestres 2007, l'inspection du commerce tchèque a retiré plus de 6000 jouets de la vente, pour un montant total de 1,6 millions de couronnes (environ 57 000 euros). Ces jouets ne remplissaient pas les critères nécessaires pour leur lancement sur le marché tchèque. L'an dernier, l'inspection du commerce a ainsi interdit quelque 35 000 jouets. Alors que le fabricant américain Mattel a annoncé le retrait de 18,2 millions de jouets dans le monde, tous réalisés en Chine, et contenant des éléments en plomb, la porte-parole de Mattel République tchèque a déclaré que la société allait retirer 12 types de jouets Polly Pocket. 25 000 de ces jouets incriminés ont été vendus en 2005 et 2006. Mattel veut lancer une campagne d'information en RT invitant les clients à rendre les jouets contre remboursement.

Ouverture du « Woodstock » tchèque, le Trutnov Open Air Festival

Cette année, l'ancien festival underground souffle ses 20 bougies. Créé en 1987 comme une alternative critique et comme geste politique contre le régime, Trutnov dédie l'édition 2007 à l'ancien président-dissident Vaclav Havel qui est un visiteur fidèle du festival et dont la résidence secondaire se trouve non loin du lieu du festival. Cette année, il ne manquera donc pas à l'appel. Trutnov reste un festival de mixité de générations au niveau musical puisque y jouent à la fois des anciens musiciens de l'underground comme DG 307, Psi Vojaci, Vlastimil Tresnak, Marta Kubisova, mais aussi des groupes plus « jeunes », comme Schodiste, Tleskac et d'autres.

Les supporters du Sparta accusés de racisme par la Communauté juive de Prague

D'après l'agence de presse tchèque CTK qui a le document à sa disposition, le président de la Communauté juive de Prague a envoyé une lettre ouverte au président du Sparta reprochant aux supporters du club de lancer des injonctions anti-sémites lors de matchs. D'après lui, les mots « Jude » auraient été criés pas plus tard que mercredi lors de la rencontre avec Arsenal. Le Sparta a promis de mener une enquête sur les supporters de mercredi et a assuré qu'il luttait depuis longtemps contre ces manifestations haineuses. Outre la signature du président de la Communauté juive de Prague, Frantisek Banyaie la lettre porte aussi celle du directeur du Musée juif de la ville, Leo Pavlat.

De jeunes Européens ont apporté leur aide aux mémoriaux de Terezin et Pirna

16 jeunes de République tchèque, d'Allemagne, de Pologne, de Russie et d'Italie ont travaillé pendant deux semaines sur le site des mémoriaux de Terezin en RT et de Pirna dans la Saxe. L'événement été organisé par une association allemande chargée de s'occuper des tombes allemandes. D'après la directrice de l'association, les jeunes venus de divers pays européens ont pu ainsi voir les lieux marqués par les massacres perpétrés par les nazis pendant la seconde guerre mondiale et confronter leurs points de vue. A Terezin, où les nazis avaient transformé le fortin en camp de concentration servant de transit vers les camps de la mort, les jeunes ont aidé à réparer une partie des fortifications.

Une exposition d'artistes opposés au régime communiste dans les années 1950

Début ce jeudi d'une exposition présentant les oeuvres d'artistes tchèques opposés au régime communiste au tournant des années 1950-1960, au Château de Prague, dans les anciennes Ecuries royales. Il s'agit des oeuvres du groupe Maj 57 (Mai 57). En 1957, des artistes comme Zbynek Sekal, Jiri Balcar, ou Jan Svankmajer organisèrent une exposition intitulée : La jeune génération - le groupe Maj 57. La critique officielle perçut évidemment l'exposition négativement puisqu'elle ne suivait pas la ligne du réalisme socialiste. Le groupe Maj 57 servit d'impulsion au bouillonnement artistique des années 1960. L'exposition durera jusqu'au 15 novembre.

Faust sur la colline de Petrin

Le réservoir à eau de la colline de Petrin à Prague s'est transformé mercredi soir en scène de théâtre improvisée. La troupe de théâtre Majak et le la troupe de théâtre composée de SDF, Jezek a cizek ont utilisé cet espace pour leur représentation pas comme les autres de la pièce de Faust. Une centaines de personnes ont assisté à la première de la pièce qui sera donnée tous les soirs, au même endroit, jusqu'à dimanche.

Début du festival Ad honorem Mozart

Mercredi soir, la deuxième édition du festival Ad honorem Mozart a débuté dans la villa Bertramka, villa de résidence du génie musical lors de ses séjours praguois. Pendant la soirée, les spectateurs ont pu entendre des chants d'amour de Mozart et de ses successeurs. Le festival proposera des concerts et des représentations de théâtre, mais également des séminaires et un concours de chant auquel participeront des jeunes de République tchèque, de Slovaquie, d'Allemagne et de Hongrie. Le festival s'achèvera le 24 août avec un spectacle intitulé Une nuit avec Mozart.

Météo

Ce jeudi, le temps sur l'ensemble du territoire est variable et nuageux, les températures restent élevées, de 25 à 33 degrés. Des averses et des orages violents sont toutefois à craindre, présageant une dégradation du temps qui devrait avoir lieu pendant la nuit et se poursuivre pendant la journée de vendredi. Ce vendredi sera la fête de toutes les Petra en République tchèque.