Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Les 100 jours du cabinet Mirek Topolanek

Le premier ministre tchèque Mirek Topolanek a fait le bilan des premiers cents jours de son cabinet. Il a apprécié la coopération entre les partenaires de la coalition gouvernementale, le Parti civique démocrate ODS, Le Parti chrétien démocrate KDU-CSL, et le Parti des Verts. Selon le premier ministre, le cabinet a contribué à améliorer la culture politique dans le pays par un travail quotidien effectué sans ostentation. Le premier ministre a rappelé que son cabinet avait lié son sort avec les réformes. Si le gouvernement ne réussirait pas à réaliser les réformes, il tâcherait de mener le pays vers les élections anticipées. Par contre Jiri Paroubek, chef du Parti social-démocrate qui est la formation principale de l'opposition, a qualifié le cabinet Topolanek de gouvernement de « scandales, d'erreurs et de vulgarité ».

La Tchéquie ne protège pas suffisamment ses forêts

Le gouvernement tchèque se voit accusé de passivité dans la lutte contre l'exploitation illégale des forêts. Selon le rapport de l'organisation écologique internationale WWF, la Tchéquie et l'Irlande sont les pays les moins actifs dans ce domaine parmi tous les membres l'Union européenne. L'organisation accuse la Tchéquie de ne pas appuyer l'adoption des normes législatives qui mettraient hors la loi l'exploitation illégale et trop intensive des forêts. Le plan qui engage les pays européens de coopérer dans la lutte contre l'exploitation illégale des forêts a été adopté par la Commission européenne en 2003 et son admission a été confirmée par les pays membres de l'Union l'année suivante.

La police prépare des mesures de sécurité spéciales pour le 1er mai à Prague

La police pragoise a adopté des mesures de sécurité spéciales pour les festivités du 1er mai. Dès le matin des centaines de policiers seront en état d'alerte. Ils surveilleront la manifestation organisée à cette occasion par le parti communiste sur l'esplanade de Letna au centre de la capitale mais aussi le défilé dans les rues de Prague préparé par les extrémistes de droite qui risquent de se heurter à la résistance du mouvement anarchiste. Le centre de la capitale sera donc surveillé par la police équestre et des chiens. Une unité spéciale sera mise en réserve pour le cas où les manifestants de diverses orientations politiques s'affronteraient dans les rues. Les mesures spéciales de sécurité ne seront levées que tard dans la nuit.

Révocation du directeur du Musée national des Techniques à Prague

Le ministre tchèque de la Culture Vaclav Jehlicka a rappelé de ses fonctions le directeur du Musée National des Techniques Tomas Kupec. Selon le ministre Tomas Kupec n'était pas capable de diriger le musée et n'a pas réalisé les projets grâce auxquels il avait gagné l'appel à concurrence qui l'a catapulté dans cette fonction. Tomas Kupec se déclare surpris par cette décision, refuse ces arguments et se plaint de ne pas avoir eu l'occasion de présenter sa conception du musée au ministre de la Culture. Il affirme également de ne pas avoir eu assez de moyens financiers pour réaliser ses projets de création de nouvelles expositions dans le musée.

Une nouvelle tentative d'amener illégalement en Tchéquie des déchets allemands

Les douaniers tchèques ont découvert non loin de la ville de Rumburk en Bohême du nord un camion qui amenait illégalement en République tchèque 25 tonnes de déchets allemands. Une enquête a été ouverte sur cette affaire. Au cours des derniers mois les importations illégales de déchets allemands en Tchéquie ont été signalées plusieurs fois. Fin mars, le vice-premier ministre tchèque et ministre de l'Environnement, Martin Bursik, a présenté au ministre allemand de l'Environnement, Sigmar Gabriel, un projet d'amendement de la directive européenne sur le traitement des déchets en vue d'interdire les transports transfrontaliers des déchets destinés à l'incinération.

Un printemps éprouvant pour les allergiques

Le printemps sec et ensoleillé de cette année en République tchèque est particulièrement éprouvant pour les allergiques. Les salles d'attente des cabinets d'allergologues sont pleines à craquer. Selon le médecin en chef du cabinet d'allergologie de l'Hôpital universitaire de Brno, Bronislava Novotna, par rapport aux années passées le nombre de nouveaux malades souffrant d'allergies aigues a augmenté de 100 %. Le temps trop doux pour la saison est en cause de la floraison prématurée et simultanée de nombreuses plantes dont les pollens sont de forts allergènes et la sécheresse aggrave encore leur nocivité.

Initiative en vue de réduire la population de vison d'Amérique

Le député du Parlement tchèque Jan Latka prépare une initiative législative qui permettrait de réduire la population de vison d'Amérique dans les forêts tchèques. Cet animal protégé, qui n'est pas plus grand qu'une belette, avait été d'abord élevé en captivité pour sa belle fourrure et plus tard a envahi les forêts tchèques où il n'a pas pratiquement pas d'ennemi naturel. Tueur redoutable, il tue de nombreux animaux - canards, serpents, écrevisses, poissons et a chasse le vison d'Europe qui se réfugie en Russie. Les forestiers tchèques aimeraient donc disposer du droit de chasser le vison d'Amérique et protéger la faune des forêts, des rivières et des étangs tchèques contre cet animal.

Début du Festival de la créativité des étudiants à Nachod

La 10e édition du Festival de la créativité des étudiants « Prima sezona » a commencée dans la ville de Nachod en Bohême du Nord. Le festival qui porte le nom d'un livre de Josef Skvorecky, écrivain natif de Nachod et établi aujourd'hui au Canada, se terminera le 7 mai. Dans son cadre on peut voir, entre autres, des spectacles présentés par 14 troupes de théâtre dont 12 participeront au concours du festival. On a préparé également des concerts de jazz et de divers workshops pour les jeunes artistes. Cette année pour la première fois le public de Nachod pourra assister dans le cadre du festival aux projections de films réalisés par des étudiants.

Exposition de Frantisek Kupka et d'Otto Gutfreund au musée de Jaromer

Le musée de Jaromer en Bohème du Nord prépare une exposition des eouvres créés par le peintre Frantisek Kupka et le sculpteur Otto Gutfreund sur les champs français de la Première Guerre mondiale. L'exposition sera ouverte du 5 au 10 mai. Les deux artistes se sont rencontrés dans la Légion étrangère en France au printemps de 1915 et ont participé aux combats dans la région de Reims. Frantisek Kupka a créé pour les légions tchèques des dessins et des xylogravures sur des motifs nationaux qui servaient de modèles pour des affiches, des cartes postales et des timbres. L'exposition de Jaromer présente également des caricatures et des dessins représentant les amis de Frantisek Kupka qui ont combattu dans la Grande Guerre.

Météo

Le temps ensoleillé de ces derniers jours se poursuivra. Ce mardi, fête du 1er mai, le ciel en Tchéquie sera encore clair ou presque avec la possibilité de quelques averses éparses sur le nord de la Moravie, notamment dans les massifs de Jeseniky et de Beskydy. Les températures diurnes varieront entre 14 et 17 degrés.