Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

Ukraine : le président et la diplomatie tchèques ne reconnaissent pas les résultats des référendums

Le président de la République, Miloš Zeman, et le ministère tchèque des Affaires étrangères ont fait savoir, ce lundi, qu’ils ne reconnaissaient pas les résultats des référendums d’autodétermination organisés dimanche par les séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine sur l’indépendance des deux régions de Donetsk et Lougansk qu’ils contrôlent. Selon le ministère, le vote constitue une violation du droit international, de la constitution et de la démocratie. Prague appelle par conséquent à un rétablissement du droit constitutionnel et de l’ordre dans l’est de l’Ukraine. De son côté, le chef de l’Etat tchèque a indiqué que les référendums dans les oblasts de Donetsk et Lougansk ne pouvaient pas être considérés comme légitimes, même s’il a admis qu’il s’agissait pour la population russophile d’exprimer son opinion. Miloš Zeman considère qu’un taux de participation élevé dans les deux régions sera important lors de l’élection présidentielle qui doit se tenir le 25 mai. Un boycott du scrutin, comme cela est évoqué, constituerait selon lui une victoire des forces nationalistes.

La République tchèque pas disposée à accueillir des soldats de l'OTAN sur son territoire

En réaction à la crise en Ukraine, l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) entend renforcer sa présence militaire en Europe, une perspective qui n'enchante pas la République tchèque. Le ministre de la Défense Martin Stropnický (ANO) a déclaré à l'agence de presse Reuters que son pays ne soutenait pas une telle mesure sur son territoire. Selon lui, les Tchèques gardent en souvenir l'occupation de leur pays par les troupes du Pacte de Varsovie débutée en 1968 et seraient donc très prudents quant à la présence de militaires étrangers sur leur sol. La Pologne et d'autres pays de la région, à l'inverse, ne sont pas opposés aux visées de l'organisation atlantiste.

Affaire du méthanol : le procureur général requiert la perpétuité pour deux prévenus

Alors qu'est actuellement jugé dans la ville de Zlín le groupe de personnes soupçonné d'être à l'origine d'une large contamination de bouteilles d'alcool au méthanol, le procureur général a requis la perpétuité pour deux des principaux prévenus. Le magistrat, Roman Kafka, a considéré dans son réquisitoire ce lundi que pour les crimes de Tomáš Krepela et Rudolf Fian sont exceptionnels et mériteraient donc des peines exceptionnelles. Un autre accusé, Jiří Vacula, accusé de la distribution des spiritueux coupés au méthanol, fait lui face à 20 ans d'emprisonnement. Le verdict final pour l'ensemble des six prévenus pourrait être rendu le 21 au 22 mai prochain. Le scandale du méthanol, qui a fait la une de la presse à partir de septembre 2012, a causé la mort d'au moins cinquante personnes et l'intoxication grave de dizaines d'autres.

Plus de la moitié des salariés tchèques exercent des professions potentiellement dangeureuses pour leur santé

Plus de la moitié des salariés tchèques exercent des professions qui pourraient avoir une influence négative sur leur santé. Cela concerne ainsi environ 2,5 millions de personnes selon l'Office tchèque des statistiques (ČSÚ), qui publie ces données ce lundi. L'an passé, environ 229 000 hommes et femmes ont traversé des problèmes de santé du fait de leur travail. Pourtant, les Tchèques victimes de tels troubles de santé prendraient de moins en moins de repos. Ainsi en 2007, seuls 3% des salariés dans cette situation se rendait au travail contre 48% l'an dernier. De la même façon, quand en 2013, 12% des personnes interrogées étaient restées au moins quatre jours à la maison pour retrouver la santé, elles étaients presque trois fois plus six ans auparavant.

Pour Andrej Babiš, la discipline budgétaire allemande est un exemple à suivre pour la République tchèque

A l'issue d'une entrevue avec son homologue allemand Wolfgang Schäuble (CDU), le ministre des Finances tchèque Andrej Babiš (ANO) a déclaré aux journalistes que la discipline budgétaire allemande était un exemple à suivre pour la République tchèque. Dans la droite lignée de son prédecesseur Miroslav Kalousek (TOP 09) et de sa politique d'austérité, le milliardaire entend à l'avenir gérer l'économie tchèque sans générer de dettes, l'Allemagne présentant un budget à l'équilibre pour cet exercice pour la première fois depuis 1969. Les affaires de l'eurozone ont également été évoquées. A ce sujet, le ministre tchèque a précisé que l'adoption de la monnaie commune n'était pas d'actualité, le système bancaire tchèque se trouvant selon lui dans une très bonne situation.

Le taux d'inflation annuel proche de zéro

Selon les données rendues publiques ce lundi par l'Office tchèque des statistiques (ČSÚ), le taux d'inflation annuel s'établit à 0,1% en avril, alors qu'il était de 0,2% en mai. Les prix n'ont donc pas augmenté lors du mois dernier. Cela s'explique en partie par une baisse des coûts des boissons et des produits alimentaires, bien que les prix de la viande, du lait et des produits laitiers aient eu tendance à légèrement augmenter. En revanche, les prix du gaz et de l'électricité, à la baisse cette année, ont contribué à contenir l'inflation.

Le gouvernement veut faciliter l'implantation d'un entrepôt de la firme Amazon à Brno

Le gouvernement tchèque a pris la décision ce lundi de lever l'interdiction de construire un entrepôt sur un terrain offert à la société de vente en ligne Amazon à Brno, en Moravie. Prague souhaite ainsi faciliter l'implantation d'un second centre logistique de la firme américaine sur le territoire tchèque. Cette interdiction était en vigueur depuis dix ans. Amazon, entreprise critiquée pour ses conditions de travail difficiles, entendait s'installer dans la capitale morave. A l'issue d'un long feuilleton municipal dévaforable à l'entreprise, celle-ci s'était résignée à chercher un autre emplacement. Mais les notables de la ville de Brno sont revenus à la charge avec la vente d'un terrain à l'entreprise CTP, qui depuis l'origine est censée y construire le centre de distribution de la multinationale Amazon.

Musique : ouverture ce lundi du 69e Printemps de Prague

Comme chaque année, c’est par le cycle de poèmes symphoniques « Ma patrie », chef-d'œuvre de Bedřich Smetana, interprété par l’Orchestre philharmonique tchèque sous la baguette de Jiří Bělohlávek, que s’ouvre, ce lundi soir, à la Maison municipale, la 69e édition du festival international de musique Le Printemps de Prague. Le festival, le plus important du genre en République tchèque, débute traditionnellement à la date du jour anniversaire de la mort du compositeur Bedřich Smetana, le 12 mai 1884. Plus de cinquante concerts de grands interprètes, d’orchestres symphoniques, de chambre et opéras figurent au programme de cette 69e édition, qui met cette année l’accent sur la musique nationale dans le cadre de l’Année de la musique tchèque. Le festival s’achèvera le 3 juin.

Festival de Cannes : la cinématographie tchèque représentée

Proposé dans le cadre de la sélection de l’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion), le film Cesta Ven (dont le titre français est Je m'en sortirai), de Petr Václav, réalisateur tchèque installé en France, ne sera pas le seul à représenter le cinéma tchèque lors du festival de Cannes qui se déroule du 14 au 25 mai. Le documentaire Fair-Play d'Andrea Sedláčková, qui s'intéresse aux pratiques de dopage durant les années 1980 en Tchécoslovaquie, sera ainsi également présenté aux professionnels de la diffusion. Parallèlement, le Centre du film tchèque (ČFC) proposera à ces mêmes acteurs de l'industrie cinématographique quatre nouveaux films tchèques. L'instrument de promotion du cinéma tchèque disposera d'un stand au Marché du Film, qu'il partagera avec l'Institut du film slovaque.

Hockey – Mondial : les Tchèques défaits par la Suède pour leur deuxième match de groupe

Malgré un avantage de deux buts au milieu du deuxième tiers-temps, l’équipe de République tchèque de hockey sur glace a été battue par la Suède (3-4, après tirs au but) dimanche soir, à Minsk (Biélorussie), pour son deuxième match de groupe au championnat du monde. Après cette défaite contre les champions du monde en titre, la Reprezentace, qui a battu la Slovaquie (3-2, après prolongation) pour son entrée en matière dans la compétition vendredi, enchaîne dès ce lundi par un troisième math de groupe contre le Canada. Dans un groupe composé de huit équipes, parmi lesquelles la France, les quatre premières seront qualifiées pour les quarts de finale.

Météo

Mardi, il pleut bergère sur l’ensemble du territoire tchèque avec toutefois de beaux passages ensoleillés sur sa moitié sud. Les températures vont de 11° C à 15° C pour les maximales. Nous fêtons les Servác.