Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png

Ukraine : Bohuslav Sobotka demande la libération des huit inspecteurs de l'OSCE, dont l'un est tchèque, retenus par des séparatistes pro-russes

Le gouvernement tchèque appelle à la libération des huit inspecteurs de l'Organisation pour la Sécurité et la coopération en Europe (OSCE), dont l'un est tchèque, et de leurs cinq accompagnateurs ukrainiens retenus à Slaviansk, à l'est de l'Ukraine, par des séparatistes pro-russes. Pour ces derniers, il s'agit d'espions de l'ONU et ils souhaitent relâcher ces "prisonniers de guerre" en échange de la libération d'autres prisonniers. Le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka a déclaré ce samedi aux journalistes qu'il réclamait la remise en liberté de ces inspecteurs afin qu'ils puissent reprendre leurs activités d'observation. Le chef du gouvernement considère que ces faits constituent "une escalade" mais répète que la République tchèque souhaite une résolution diplomatique et politique au conflit.

Josef Středula est le nouveau président de la plus grande centrale syndicale tchèque

Vendredi soir, les 300 représentants de la Confédération tchéco-morave des syndicats (ČMKOS), la plus grande centrale syndicale de République tchèque, ont désigné Josef Středula en tant que leur nouveau président. L'organisation était acéphale depuis octobre dernier quand son ancien chef, Jaroslav Zavadil, a quitté ses fonctions après avoir été élu député sous les couleurs du parti social-démocrate. Le congrès de la centrale syndicale se poursuit à Prague ce samedi avec les interventions du Premier ministre, le social-démocrate Bohuslav Sobotka, et du président de la République Miloš Zeman. Les syndicalistes doivent désormais définir leur stratégie pour les quatre années à venir. La Confédération tchéco-morave des syndicats rassemble 29 organisations et 370 000 membres selon l'agence de presse ČTK.

Bohuslav Sobotka promet aux syndicalistes que le salaire minimum sera augmenté

Lors de son intervention au congrès de la Confédération tchéco-morave des syndicats (ČMKOS), la plus grande centrale syndicale tchèque, le Premier ministre Bohuslav Sobotka a promis que le salaire minimum serait augmenté. D'après lui, le temps des gels successifs de sa réévaluation est terminé et il devrait connaître une hausse de 500 couronnes (18 euros) dès l'année prochaine. Le salaire minimum sera ensuite réhaussé en fonction de la croissance économique. Représentants des syndicats, du patronat et du gouvernement doivent désormais négocier sur la question. Le chef de l'Etat Miloš Zeman, lui-même invité au congrès du (ČMKOS), a salué ce projet considérant que les gens devaient avoir une motivation à aller travailler.

Selon les données du ministère du Travail et des Affaires sociales, environ 3% de travailleurs (entre 100 et 120 000 personnes) touchent l’équivalent du salaire minimum qui est actuellement de 8500 couronnes (environ 314 euros). Ce montant est inférieur au seuil de pauvreté en République tchèque qui s'y établit à 9 600 couronnes (355 euros) par mois (40% du salaire moyen pour Eurostat).

Cartels de la drogue : la diplomatie tchèque met en garde les touristes souhaitant se rendre au Mexique

Le ministère des Affaires étrangères tchèque met en garde les touristes souhaitant aller au Mexique. Leur sécurité ne serait pas optimale dans la capitale Mexico et dans les villes frontalières des Etats-Unis du fait des violents conflits y opposant les cartels de la drogue. La diplomatie tchèque déconseille ainsi de se rendre dans huit entités fédérales du pays. L'ancien président mexicain Felipe Calderón a lancé il y a plus de sept ans "une guerre contre le trafic de drogue". Les conflits entre cartels et avec l'armée et la police auraient, selon les estimations, causé la mort de 50 à 100 000 personnes depuis. Ces derniers temps, la police mexicaine a mis la main sur plusieurs leaders de ces organisations criminelles.

Ústí nad Labem : l'association souhaitant faire revivre le théâtre Činoherní a rassemblé un million de couronnes

L'association Činoherák Ústí a recueilli un million de couronnes (près de 36 000 euros) en trois semaines. L'organisation est issue du Činoherní studio, un théâtre historique emblématique de la ville d'Ústí nad Labem, au nord de la Bohême, lequel a été contraint de mettre fin à ses activités en mars suite à la décision soudaine de la municipalité de revoir son mode de financement, suscitant une vague d'indignation dans le milieu du théâtre tchèque. L'association Činoherák Ústí, qui souhaite reprendre une activité théâtrale dans un autre lieu à partir de la mi-mai, devrait utiliser 300 000 couronnes (moins de 12 000 euros) pour payer salaires et frais de fonctionnement. Le Činoherní studio original s'achemine vers une mise en liquidation. La mairie souhaite qu'une nouvelle équipe reprenne le lieu à terme.

Hockey sur glace - finale de la KHL : le Lev Praha à nouveau battu par Magnitogorsk qui mène désormais 3 rencontres à 2

A l'occasion du sixième match de la finale de la ligue eurasiatique KHL, le Lev Praha (le Lion Prague) s'est incliné 2 à 1 après prolongation sur le terrain du Mettalurg Magnitogorsk. Le club russe, basé au sud de l'Oural, est désormais à une victoire de remporter la compétition, menant 3 rencontres à 2 face aux Tchèques. Le prochain match aura lieu lundi à Prague.

Fondé en 2012, le Lev Praha est le premier club non-russe à disputer la finale de la KHL, championnat eurasiatique disputé par vingt-huit équipes qui a remplacé, en 2008, l’ancienne Superliga russe. Après la célèbre ligue nord-américaine NHL, la KHL est considérée comme la deuxième meilleure compétition de clubs au monde.

Hockey sur glace - Extraliga : le HC PSG Zlín sacré champion

Le club de Zlín a remporté l'Extraliga, le championnat tchèque de hockey sur glace, en battant pour la quatrième fois le HC Kometa Brno sur le score de 5 à 3. C'est la deuxième fois de son histoire que le club de cette ville du sud-est de la Moravie est sacré champion, n'ayant concédé qu'une seule défaite lors de la finale (4-1).

Météo

Du soleil et des phases nuageuses sur tout le territoire, des épisodes pluvieux sur la Bohême, tel est le programme météorologique de ce dimanche, jour de la fête des Jaroslav. Les températures sont stables et vont de 19 à 23 °C pour les maximales.