Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

Energie : la Bulgarie a lancé le processus de suppression des licences de distribution à ČEZ et Energo-Pro

Les autorités bulgares ont entamé les procédures visant à la suppression des licences à ČEZ et Energo-Pro, les deux sociétés tchèques distributrices d’énergie sur le marché domestique. La société autrichienne EVN est également visée par le Bureau bulgare de régulation de l’énergie. Les trois compagnies avaient jusqu’à ce mercredi pour régler une dette de 318 millions de leva (163 millions d’euros) à la société nationale bulgare NEK, fortement endettée et proche de la faillite selon les médias locaux. ČEZ, Energo-Pro et EVN affirment cependant n’avoir aucun passif. Depuis le début de l’année 2013, les trois sociétés tchèques et autrichienne font l’objet de nombreuses critiques en Bulgarie après avoir été accusées d’être les responsables de la flambée des prix de l’électricité dans le pays. ČEZ, dont 70% des actions sont la propriété de l’Etat tchèque, assure la distribution d’électricité pour environ deux millions de clients dans l’ouest de la Bulgarie.

Ukraine : le gouvernement prêt à aider au retour des Tchèques de Volhynie

Le gouvernement tchèque est prêt à venir en aide aux familles d’origine tchèque vivant dans l’oblast de Volhynie, en Ukraine. C’est ce qu’a indiqué le président de la Chambre des députés, Jan Hamáček, à l’issue de sa rencontre à Prague avec la présidente de l’Association des Tchèques de Volhynie de l’oblast de Jytomyr (nord de l’Ukraine). Les autorités tchèques considèrent que la situation de la minorité tchèque est compliquée et nécessite une solution rapide. En début de semaine, une quarantaine de familles de Tchèques de Volhynie, craignant une aggravation de la crise en Ukraine, ont demandé au ministère des Affaires étrangères de leur permettre de revenir dans le pays dans leurs ancêtres. Environ 20 000 Tchèques vivent actuellement en Ukraine. La Volhynie est une région historique ayant appartenu à la Pologne et à la Russie. Les Tchèques ont commencé à y émigrer dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Ministère des Affaires étrangères : la République tchèque n’acceptera jamais l’annexion de la Crimée à la Russie

La République tchèque n’acceptera pas la violation de l’intégrité territoriale de l’Ukraine avec l’annexion de la Crimée, et ce notamment en raison de l’expérience historique vécue par la Tchécoslovaquie dans les années 1930. C’est ce qu’a fait savoir le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué de presse ce mercredi. Selon ce communiqué, l’attitude de la Russie viole les normes et les obligations internationales, et menace la coexistence pacifique des nations en Europe. Le ministère a également exprimé ses condoléances au gouvernement ukrainien et à la famille du soldat ukrainien tué mardi lors de l’attaque menée par « des unités inconnues » sur les troupes ukrainiennes à Simferopol. Le ministère a appelé les autorités de Crimée à empêcher par tous les moyens une nouvelle montée des tensions.

La République tchèque tient à l’investissement d’Amazon

L’agence nationale CzechInvest, la région de Bohême du Sud et la ville d’Ostrava (Moravie du nord) proposent à la société américaine Amazon plusieurs localités susceptibles d’accueillir son centre de distribution. Ces propositions font suite au refus du projet, mardi, par la municipalité de Brno (cf. rubrique Faits et événements de ce mercredi pour plus de détails). Des localités situées dans les régions de Plzeň (Bohême de l’Ouest) et de Zlín (Moravie de l’Est) sont également envisagées. L’investissement du leader mondial de la distribution sur Internet d’un montant d’environ 100 millions d’euros pour un hall de 95 000 m2 doit permettre la création de 1 500 emplois.

Le ministère des Finances prévoit l’instauration d’un troisième taux de TVA

Le ministère des Finances prévoit de procéder à plusieurs modifications du système fiscal à compter de l’année prochaine. Parmi le paquet de mesures annoncées, un taux de TVA unique à 17,5% ne sera cependant pas appliqué, comme cela avait d’abord été envisagé. En revanche, le ministère prévoit l’instauration d’un troisième taux de 10% pour les médicaments et les livres, s’ajoutant aux deux taux de 15 et 20% actuellement appliqués.

L’OCDE prévoit un taux du PIB tchèque de 1,1% pour 2014 et de 2,3% pour 2015

L’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) a présenté ses prévisions économiques pour la République tchèque. Une lente croissance du PIB est ainsi attendue si la République tchèque applique les mesures qui lui sont proposées. C’est ce qu’a fait savoir le secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria, au Premier ministre Bohuslav Sobotka lors de son passage à Prague. Parmi les priorités recommandées figurent l’adoption de la loi sur la fonction publique, la lutte contre la corruption, le renforcement de la transparence et une meilleure utilisation des subventions en provenance des fonds européens. L’OCDE prévoit une croissance économique de 1,1% pour cette année et de 2,3% pour 2015.

Le président Zeman soutient Robert Fico avant le second tour de l’élection présidentielle en Slovaquie

Le président de la République, Miloš Zeman, a soutenu Robert Fico avant le deuxième tour de l’élection présidentielle en Slovaquie. Le chef de l’Etat, ancien leader du parti social-démocrate, a justifié sa position en affirmant qu’un homme politique de gauche se devait de soutenir un autre homme politique du même bord. Avec 28% des suffrages, Robert Fico, actuel Premier ministre slovaque, a remporté le premier tour, qui s’est tenu samedi dernier, devant le milliardaire Andrej Kiska (24%), un centriste sans parti. Le second tour sera organisé samedi 29 mars. Miloš Zeman, qui affirme apprécier la façon dont Robert Fico est parvenu à rassembler la gauche en Slovaquie, a toutefois précisé qu’il n’entendait pas s’ingérer dans les affaires intérieures du pays voisin.

Cour constitutionnelle : la justice tchèque doit se prononcer sur le litige concernant le château d’Opočno

La justice doit de nouveau faire face au litige concernant le château Opočno, situé dans la région de Hradec Králové. La Cour constitutionnelle tchèque (ÚS) a donné suite à la plainte émise par l’héritière du château, Kristina Colloredo-Mansfeld, qui avait demandé un nouveau procès en raison de l’existence de nouvelles preuves. Les tribunaux de Rychnov nad Kněžnou, de Hradec Králové, ainsi que la Cour suprême n’avaient pas donné suite à cette demande. Le tribunal de Rychnov nad Kněžnou, doit désormais se prononcer sur l’affaire, et en raison de l’avis de la Cour constitutionnelle, il est très probable que les procédures judiciaires reprennent. Les héritiers des Colloredo-Mansfeld tentent d’obtenir depuis vingt-trois ans déjà la restitution du château d’Opočno, qui leur avait été confisqué par les nazis en 1942, puis nationalisé à travers les décrets Beneš.

Foot: Petr Čech a disputé son 100e match en Ligue des Champions

Petr Čech a disputé son 100e match en Ligue des Champions mardi soir, à Londres, à l'occasion du huitième final retour opposant son club de Chelsea à Galatasaray. En n'encaissant pas de but, le gardien tchèque a concouru à la victoire des Blues (2-0) aux dépens des champions en titre de Turquie. Après le résultat nul (1-1) du match aller à Istanbul, Chelsea est donc qualifié pour les quarts de finale de la plus prestigieuses des compétitions européennes de clubs. A noter également que le défenseur tchèque du club londonien Tomáš Kala a également disputé son premier match dans la compétition en faisant son entrée en jeu à quelques minutes de la fin.

Météo

Avec l’arrivée officielle du printemps, c’est un temps essentiellement ensoleillé qui règne sur l’ensemble du territoire après la dissipation de quelques brumes matinales ici et là ce jeudi, jour de la fête des Světlana et Světla. Les températures sont en hausse et varient entre 16° C et 20° C pour les maximales.