Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png

A Strasbourg, le président Zeman a présenté sa vision de l'Europe

Le président de la République, Miloš Zeman, a visité ce mercredi le Parlement européen. A Strasbourg, le chef de l’Etat a prononcé un discours devant les députés dans lequel il s’est exprimé sur plusieurs sujets. Après avoir critiqué les déplacements inutiles et onéreux entre Bruxelles et Strasbourg ou la bureaucratie excessive, Miloš Zeman, favorable à la nouvelle politique pro-européenne du gouvernement, s’est dit favorable à l’adoption de l’euro par la République tchèque et s’est prononcé en faveur d’une politique européenne commune dans les domaines des affaires étrangères et de la défense, y compris une armée commune. Par ailleurs, le président tchèque a déclaré qu’il pense que des partis politiques européens devraient être créés. Ceux-ci pourraient ainsi se présenter avec des fractions nationales dans tous les pays membres de l’UE lors des élections européennes. Selon lui, une telle évolution pourrait permettre d’augmenter le taux de participation, souvent très faible.

Affaires européennes – Ukraine : la Pologne et la République tchèque sur la même longueur d’ondes

Après la Slovaquie mardi, le ministre des Affaires étrangères, Lubomír Zaorálek, était en Pologne ce mercredi, où il a été reçu par son homologue Radoslaw Sikorski. L’évolution de la situation en Ukraine a bien entendu été au cœur des échanges entre les chefs de la diplomatie des deux pays. Ceux-ci se sont entendus sur la nécessité d’une stabilisation politique de l’Ukraine avant de pouvoir envoyer une aide économique. Pour Lubomír Zaorálek, qui effectuait sa première visite en Pologne depuis son entrée en fonctions en janvier, il ne s’agit pas en effet que l’argent en provenance de l’étranger disparaisse « comme l’eau dans le désert ». Radoslaw Sikorski, lui, a insisté sur le fait que l’Ukraine devait d’abord démontrer qu’elle était prête à entreprendre les réformes nécessaires et qu’elle se devait de rester un Etat démocratique et uni.

Par ailleurs, les ministres polonais et tchèque ont convenu que Varsovie et Prague étaient d’accord sur de nombreux points concernant leur vision de l’Union européenne. Les deux pays souhaitent notamment que l’Europe centrale et de l’Est joue un rôle de plus en plus important au sein de l’Union.

La République tchèque envoie deux avions en Ukraine pour soigner à Prague des Ukrainiens blessés

Le gouvernement tchèque va envoyer ce jeudi deux avions spéciaux à Kiev qui transporteront à Prague vingt-trois Ukrainiens blessés récemment lors des manifestations contre le gouvernement et le président Ianoukovitch. Les personnes qui seront soignées dans deux hôpitaux pragois souffrent essentiellement de blessures par balles. Elles ont été sélectionnées par l’ONG Člověk v tísni (L’Homme en détresse). L’information a été communiquée, ce mercredi, par le ministère de l’Intérieur. Environ dix millions de couronnes (370 000 euros) ont été alloués pour l’ensemble de cette opération d’aide humanitaire.

A Prague, le président de la Macédoine aura la confirmation du soutien tchèque à l’adhésion de son pays à l’UE

Le président de la Macédoine, Gjorge Ivanov, effectuera, ces jeudi et vendredi, une visite en République tchèque. Prague soutient la volonté de Skopje d’intégrer l’Union européenne. La candidature macédonienne fait partie des priorités de la politique extérieure tchèque, tout comme la candidature d’adhésion à l’OTAN. La Commission européenne soutient la candidature de la Macédoine depuis cinq ans, mais aucune décision n’a encore été prise, malgré le fait que le pays remplit tous les critères politiques. Toutefois, le différend avec la Grèce relatif au nom du pays constitue un frein à cette adhésion. Il y a deux ans de cela, le commissaire européen tchèque Štefan Füle en charge de l’élargissement avait appelé les deux parties à trouver une solution.

L’institut pour l’étude des régimes totalitaires a quitté la Plateforme de la mémoire et de la conscience européennes

L’Institut tchèque pour l’étude des régimes totalitaires (ÚSTR) a officiellement quitté, ce mercredi, la Plateforme de la mémoire et de la conscience européennes. En janvier dernier, la Plateforme, créée par l’ÚSTR et qui regroupe aujourd’hui quarante-trois institutions dans le monde, avait suspendu l’adhésion de l’ÚSTR pour s’être laissé infiltrer par des anciens collaborateurs du régime communiste et ne pas avoir réagi aux suspicions de violation des codes éthiques de la plateforme. L’ÚSTR conteste cependant cette décision et estime que celle-ci n’est pas valable. Selon l’Institut, cinq anciens membres du parti communiste ont certes été élus au conseil académique. mais ils ne sont pas employés.

A Prague, simulation de blackout complet

A Prague, les équipes de sapeurs-pompiers, des forces de l’ordre ainsi que les opérateurs des transports en commun ont participé ce mercredi à une simulation de blackout complet. Selon l’expert en sécurité qui a préparé le plan de cette simulation, le système de gestion de crise de la capitale tchèque souffre des nombreux défauts lesquels qu'il convient de détecter et corriger. En cas de panne totale de courant, plus de 600 000 personnes se retrouveraient sans eau, celle-ci étant distribuée à l’aide de pompes électriques. Le porte-parole de la société des transports en commun de Prague (DPP) affirme que si la panne se produisait à 11 heures du soir, plus de 4 000 personnes resteraient coincées dans le métro. Le plus grand défi serait de secourir les voyageurs bloqués dans les tunnels sous la rivière Vltava. Les évaluations de la journée ainsi que les recommandations pour améliorer le système de gestion de crise seront disponibles prochainement. La mairie de Prague a également mis en place un site d’information sur le blackout : www.cviceniblackout.cz.

Affaire Rath : une alerte à la bombe interrompt la session du Tribunal régional de Prague

La session d’audience dans le cadre du procès avec l’ancien député social-démocrate, David Rath a dû être interrompue ce mercredi à cause d’une alerte à la bombe. Au programme du Tribunal régional de Prague se trouvaient les témoignages des chefs de chantier chargés de la rénovation du château de Buštehrad, en Bohême centrale. L’appel d’offres relatif à ces travaux aurait été manipulé. Accusé avec dix autres personnes de corruption et de manipulation d’offres publiques, David Rath a été arrêté en mai 2012 et relâché en novembre 2013. Il risque jusqu’à douze ans de prison.

Depuis dix ans, La Voix de l’Amérique n’émet plus en tchèque

Depuis dix ans, La Voix de l’Amérique n’émet plus en tchèque

Cela fera dix ans ce jeudi que La Voix de l’Amérique, radio publique des Etats-Unis à destination de l’étranger, a cessé d’émettre des émissions en tchèque, ainsi qu’en slovaque et dans les langues de huit autres pays d’Europe centrale et de l’Est. Instrument de propagande durant la Guerre froide, La Voix de l’Amérique avait décidé de supprimer ses programmes dans la région après avoir jugé que les pays concernés, y compris donc la République tchèque, étaient devenus des pays libres, membres de l'Otan, avec une presse libre et un haut degré de démocratie.

Le festival Cinema Mundi débute ce mercredi à Brno

La cinquième édition du festival du cinéma « Cinema Mundi » débute ce mercredi à Brno (Moravie du Sud). Les spectateurs pourront voir plus de quatre-vingt films, y compris les trente-quatre long-métrages nommés par les différents Etats pour aspirer à un Oscar. Le festival se déroule en cinq salles de projections de la capitale morave. Des nombreux réalisateurs tchèques sont invités aux débats, parmi eux, les représentants de « l’école pragoise du film yougoslave » qui ont étudiés à la FAMU, l’École pragoise du film, dans les années 1960.

Hockey sur glace : Vladimír Růžička confirmé comme nouvel entraîneur de l’équipe nationale

Vladimír Růžička sera bien le nouvel entraîneur de l’équipe de République tchèque de hockey sur glace, après la démission, lundi, d’Alois Hadamczik suite aux mauvais résultats enregistrés lors du tournoi olympique de Sotchi. Sa nomination a été confirmée, ce mercredi, par la fédération tchèque. Actuel entraîneur du Slavia Prague, Vladimír Růžička va signer prochainement un contrat qui le maintiendra dans ses nouvelles fonctions jusqu’à l’issue du championnat du monde 2015 qui sera organisé par la République tchèque. Champion olympique en tant que joueur en 1998 à Nagano, Vladimír Růžička a déjà entraîné la Reprezentace en 2004 et 2005 puis entre 2008 et 2010. A la tête de l’équipe nationale, il a remporté deux titres de champion du monde en 2005 et 2010.

Météo

Comme mercredi, c’est un temps variable à couvert qui continue de prédominer sur l’ensemble du territoire ce jeudi, jour de la fête des Alexandr. Bref, il fait gris, mais pas très froid puisque les températures varient entre 8° C et 12° C pour les maximales.