Karlovy Vary : fête du cinéma français

Le grand prix du festival: Globe de cristal

Depuis cinq jours, la République tchèque a une autre capitale que Prague : la ville de Karlovy Vary, lieu du Festival International du Film. Le centre ville fourmille de stars du cinéma français et les films tricolores connaissent un succès fou parmi les cinéphiles tchèques. Par Magdalena Segertova.

Le festival du film de Karlovy Vary fait, comme chaque début de juillet, la une de l'actualité tchèque. Après son ouverture, les photos de la charmante Nastassja Kinski, souriante, cheveux dans le vent et bouquets de fleurs entre les mains, ont rempli les pages des quotidiens. La fameuse station thermale située à l'ouest du pays, voit défiler chaque jour des célébrités tchèques et étrangères, acteurs et cinéastes, chanteurs et musiciens... Les salles de cinéma sont bondées : samedi déjà, les statistiques ont parlé de presque 19 000 spectateurs, venus aux projections. Parmi les films qui ont absolument séduit le public tchèque, Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, comédie de Jean-Pierre Jeunet, présentée, à Karlovy Vary, par l'actrice Isabelle Nanty. "C'est une Paris de rêve", dit-elle à propos du film. Selon elle, Jean-Pierre Jeunet a créé son propre Montmartre, où tout est chaleureux et convivial. Paris pourrait être un village, si les gens savaient communiquer entre eux, mais ils se renferment sur eux-mêmes. Amélie, l'une des habitantes de Montmartre, les aide de sortir de leur coquille... Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, favori, pour l'instant, du public, est en compétition à Karlovy Vary, il est donc tout à fait possible qu'il décroche un prix au festival.

Le grand prix: Globe de cristal
L'acteur Jean-Marc Barr, héros du Grand Bleu de Luc Besson, est aussi venu au festival, avec son film sur l'amour et le sexe, Too Much Flesh, projeté hors compétition. Oui, Jean-Marc Barr est aussi scénariste et metteur en scène talentueux : après avoir entamé une carrière tout à fait prometteuse aux Etats-Unis, il est revenu en Europe, pour collaborer avec Lars von Trier et pour tourner ses propres films. A Karlovy Vary, les dames et demoiselles ont pu aussi apprécier le charme d'un autre acteur français, Boris Terral, rôle principal dans Le roi danse de Gérard Corbiau, film sur l'époque du Roi-Soleil. Il ne manque plus que le beau Vincent Perez, attendu, lui aussi, au festival.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture