La banque nationale et la couronne

r_2100x1400_radio_praha.png

Une couronne tchèque très forte pourrait parfaitement être source d'ennuis financiers pour plusieurs firmes tchèques. En revanche, une couronne très forte arrange très bien les Tchèques se rendant à l'étranger, les vacances leur coûteraient moins cher.

Une couronne tchèque très forte pourrait parfaitement être source d'ennuis financiers pour plusieurs firmes tchèques. En revanche, une couronne très forte arrange très bien les Tchèques se rendant à l'étranger, les vacances leur coûteraient moins cher. En prévision des problèmes financiers et bancaires, que pourrait créer une telle situation, la Banque nationale tchèque est intervenue, ce jeudi, en achetant entre 6 à 9 milliards d'actions. Du coup la couronne est tombée de quarante hellers pour l'euro. Mais les experts estiment qu'un affaiblissement continue de la couronne nécessite d'autres interventions, sans quoi, la monnaie tchèque grimperait encore à 30 couronnes l'euro. Ce renforcement de la couronne fait craindre pour les petites entreprises vivant exclusivement de l'exportation. Certaines de ces entreprises tirent, déjà, la sonnette d'alarme : un renforcement continue de la couronne est automatiquement synonyme de baisse du chiffre d'affaires et par conséquent de dépôt de bilan. Un malheur qui fait un bonheur ailleurs, celui des entreprises importatrices et des agences de voyage.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture