La bière coûtera plus cher

r_2100x1400_radio_praha.png

Est révolu, en République tchèque, le temps où l'on disait que tout gouvernement qui laisse augmenter le prix de la bière tombe. Depuis 1990, on pourrait dire que le prix de la bière a, au minimum, sextuplé, sans qu'aucun gouvernement n'en tombe pour autant. Une nouvelle augmentation vient, tout comme en guise de cadeau de fin d'année, frapper les amateurs. Les brasseries Prazdroj Plzen, Radegast et Velke Popovice ont décidé une augmentation de 55 hellers, soit un peu plus que la moitié d'une couronne, à partir du 20 novembre. Cela fait beaucoup de monde de concerné, puisque Prazdroj Plzen, à lui seul, touche 48% des consommateurs. En fait, cette augmentation, il fallait s'y attendre, la récolte du houblon fut des plus mauvaises dans l'histoire de la Tchéquie.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture