La campagne électorale a-t-elle déjà commencé ?

Vaclav Klaus sur un panneau publicitaire

Les élections législatives auront lieu en République tchèque en juin prochain. Tout indique, pourtant, que la campagne électorale a déjà démarré. Alena Gebertova pour plus d'informations.

Panneaux publicitaires, photos d'hommes politiques grandeur nature, annonces dans les journaux, voeux du Nouvel An dans les boîtes aux lettres. Autant de manières par lesquelles les différents partis politiques cherchent à gagner les sympathies des électeurs, six mois avant les prochaines législatives. C'est nouveau. Auparavant, la campagne électorale commençait toujours, environ un mois avant les élections. Le fait que les différents partis politiques et leurs représentants anticipent la campagne est une preuve, pour beaucoup, de l'importance que les hommes politiques leur attribuent. Est-ce vraiment trop tôt ? Les partis concernés se défendent en disant que ce qu'ils font n'a rien à voir avec la campagne en tant que telle. Toutefois, les moyens qu'ils utilisent sont souvent on ne peut plus éloquents.

Voici quelques exemples. Dans les messages du Nouvel An, distribués dans des boîtes aux lettres des Tchèques par la social-démocratie, parti actuellement au pouvoir, signés par son leader Vladimir Spidla et par le ministre de l'Intérieur, on peut lire : « Nous vous souhaitons beaucoup d'amour, de santé, de bonheur, de succès et de décisions sages ». Seuls les problèmes de circulation, dus à l'abondance de la neige, ont empêché la distribution de ces messages dans tous les ménages du pays... Vaclav Klaus, leader du plus fort parti de droite, l'ODS, invite les Tchèques, sur les pages de la première édition d'un quotidien, à « entrer avec beaucoup de fierté dans l'an 2002 », le voeu étant étayé par une grande photo de lui-même. Par ailleurs, on peut voir Vaclav Klaus, grand amateur de ski, encore sur un panneau publicitaire de la célèbre firme de ski, Völkl. C'est son affaire privée, disent ses collègues... En ce qui concerne la coalition de quatre partis, une formation de droite dans l'opposition, elle opte pour les grands panneaux publicitaires, avec les portraits de ses leaders.