La culture : Jiri Menzel en Croatie... Vanessa Mae à Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Et encore à propos de la culture... Le réalisateur de cinéma tchèque, Jiri Menzel, l'une des grandes figures de la Nouvelle vague du cinéma tchécoslovaque, dans les années soixante, est un homme à facettes artistiques multiples. Il a, à son compte, de grands succès cinématographiques : rappelons un Oscar du meilleur film étranger pour ses "Trains étroitement surveillés" ou ses adaptations de certaines oeuvres de Bohumil Hrabal, très populaires dans le pays. Aujourd'hui, la soixantaine passée, Jiri Menzel se consacre surtout au théâtre, domaine dans lequel on lui doit plusieurs mises en scène remarquables. Depuis peu, Jiri Menzel est directeur artistique du théâtre Na Vinohradech, l'une des premières scènes de Prague, qui était d'ailleurs la scène maternelle de Dagmar Havlova, du temps où elle travaillait encore comme comédienne sous le nom de Dagmar Veskrnova... Réalisateur de cinéma et metteur en scène, Jiri Menzel est aussi apprécié en tant qu'acteur. A l'heure actuelle il commence le tournage dans un film réalisé en Croatie, pays dans lequel il est très populaire. D'après la presse croate, Jiri Menzel y est perçu comme le meilleur « ambassadeur » de la culture tchèque. Au printemps, une rétrospective des films de Menzel à Zagreb a été un grand succès.

En revanche, on ne saurait parler d'un grand succès, à propos du concert donné par la violoniste en vogue, Vanessa Mae, à Prague. Six mille personnes sont venues admirer, mercredi, la belle Vanessa. Si elles ont été contentes, la critique, elle, est impitoyable. Elle lui reproche un choix banal du répertoire, une image fausse qu'elle impose aux spectateurs, ainsi qu'une voix médiocre. « Tout ce qui se déroule sur scène n'est qu'un kitch grandiose du siècle », peut-on lire dans l'édition de ce vendredi du quotidien Lidove noviny.