La FAMU de Prague crée un diplôme de concepteurs de jeux vidéo

Photo illustrative: ChristianaT/Pixabay, CC0

L’industrie du jeu vidéo en République tchèque est devenue l’un des secteurs qui exporte le plus ces dernières années. Mais parallèlement à cet essor est aussi apparue une pénurie de concepteurs expérimentés spécialisés dans ce domaine d’activité. Pour répondre à ce besoin et à l’engouement des étudiants, l’Ecole de Télévision et de Cinéma de l’Académie des Arts du Spectacle de Prague, plus connue sous le sigle de FAMU, ouvrira donc prochainement une filière dédiée précisément à la conception de jeux vidéo.

Bohemia Interactive, Amanita Design, Warhorse ou Beat Games ne sont que quelques exemples de sociétés tchèques de développement de jeux vidéo reconnues à l’international.

Actuellement, il existe plus de 110 studios de conception de jeux vidéo en République tchèque et plus de 90% des clients sont étrangers. Ils sont principalement américains, allemands, britanniques, russes et chinois.

Jaroslav Švelch,  photo: Ian Willoughby

L’industrie tchèque du jeu vidéo emploie près de 1 800 programmeurs, designers graphiques et autres qui travaillent dans le développement des nouveaux jeux. Toutefois, il manque toujours beaucoup de professionnels qualifiés, selon Jaroslav Švelch, qui est un des co-fondateurs du département de conception de jeux vidéo à la FAMU.

« Actuellement, les concepteurs de jeux vidéo sont essentiellement recrutés dans d’autres milieux professionnels. Ce sont souvent d’anciens programmeurs ou designers graphiques. Très peu de gens se spécialisent dans le design dès le début de leur carrière. La plupart doivent donc suivre une formation spécifique. »

Warhorse Studios,  photo: Pierre Meignan

Contrairement à d’autres pays, la République tchèque ne possédait pas jusqu’à présent de filière consacrée à cette discipline. Concepteur de jeux vidéo est réellement un métier aux taches diversifiées puisque c’est à lui qu’il appartient de créer de nouveaux décors, d’établir les règles, principes et interactions et d’inclure d’autres éléments comme des missions ou des énigmes. L’un des futurs professeurs de ce nouveau département sera Michal Berlinger, qui a travaillé pour Amanita Design, un studio très récompensé à l’origine notamment des jeux Machinarium et Pilgrims.

Michal Berlinger,  photo: Youtube

« La conception de jeux vidéo est une discipline large. Elle peut être comparée à la réalisation de films. Cela inclut de coordonner toute une équipe et de créer un design particulier pour le jeu. »

« Il y a beaucoup d’artistes talentueux et de professions techniques en République tchèque, mais pour améliorer les jeux, nous avons aussi besoin de designers qualifiés. »

Photo illustrative:  Josh Sorenson/Pexels

Le diplôme de master sera délivré en deux ans et le programme d’enseignement devrait ouvrir en septembre 2021. Seulement huit étudiants seront acceptés, qui apprendront à créer un jeu de A à Z. Ils pourront devenir à la fois directeurs artistiques ou scénaristes. Les candidats à cette filière devront réussir un concours d’admission en deux étapes : la présentation d’un projet personnel de jeu et l’analyse d’un jeu existant seront suivies d’un entretien avec le jury.

Le nouveau département prévoit de coopérer avec les autres domaines de formation de la FAMU, principalement d’animation, de son et de production, et bien évidemment aussi avec des professionnels du design de jeux vidéo. Jaroslav Švelch ajoute :

Photo illustrative: Tomasz Mikolajczyk/Pixabay,  CC0

« Les plus grandes équipes possèdent plusieurs concepteurs de jeux et sont administrées par un directeur artistique. Mais c’est le concepteur qui décide du contenu du jeu et de ce que les joueurs seront censés faire. Un concepteur de jeux n’est pas un programmeur chargé de l’aspect technique, ni un designer graphique. C’est vraiment un métier à part entière. »

Si le master rencontre le succès espéré, Jaroslav Švelch et ses collègues ouvriront également une licence à l’avenir.

Selon les dernières données de l’Association tchèque de développement de jeux vidéo, l’industrie du jeu vidéo a bondi de 20% en 2019, avec un chiffre d’affaires total de près de 170 millions d’euros. Les experts pensent que ce secteur continuera à se développer avec d’ores et déjà une nouvelle croissance de 10% prévue pour cette année.