La France a rendu hommage à quatre artistes tchèques

Zdenek Sykora, Zuzana Ruzickova, Karel Demel, Adolf Born et l'ambassadeur de la France en République tchèque, Joël de Zorzi, photo: CTK

La claveciniste Zuzana Ruzickova, le peintre et illustrateur Adolf Born, le peintre et graveur Karel Demel et le plasticien Zdenek Sykora ont reçu des mains de l'ambassadeur de la France en République tchèque, Joël de Zorzi, la distinction honorifique " Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres".

Le peintre et illustrateur Adolf Born et l'ambassadeur Joël de Zorzi, photo: CTK
Il est évident qu'en rendant cet hommage à ces quatre personnalités tchèques, les autorités françaises désiraient, entre autres, mettre en relief le rôle que ces artistes jouaient et jouent encore dans les rapports culturels tchéco-français.

"Monsieur Adolf Born, c'est pour rendre hommage à la contribution que vous apportez au rayonnement de l'art dans le monde, au développement des échanges artistiques avec la France que j'ai l'honneur au nom du ministre de la République française, de vous faire Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres," a déclaré l'ambassadeur Joël de Zorzi en remettant la distinction au peintre Adolf Born. Illustrateur, affichiste, auteur de dessins animés, Adolf Born, qui est très populaire en Tchéquie, est en passe de se faire connaître en France. Juste avant la cérémonie il a parlé des livres français qu'il avait ornés de ses illustrations : "Cela a commencé il y a quelque temps déjà avec Anatole France, par exemple. Mais ce qui m'a amené jusqu'ici, jusqu'à cette cérémonie, c'étaient Les Fables de La Fontaine et Les Trois mousquetaires de Dumas. Je crois que ce sont de jolis livres, grâce à leur format et leur conception graphique. Ils sont parus simultanément en tchèque et en français, donc, cela me fait plaisir. Il n'est pas si simple de lancer un livre dans le monde et lui donner un aspect attractif. C'est la maison d'édition Gründ qui réussit de lancer de tels livres dans le monde."

Et Adolf Born d'évoquer aussi l'accueil que les Français ont réservé au livre Les Trois Mousquetaires et à ses illustrations : "On ne peux pas se plaindre. Les gens de cette maison d'édition m'ont dit que les Trois mousquetaires ont été accueillis parfaitement. Les originaux de mes illustrations ainsi que le livre ont été exposés dans les locaux où avait séjourné jadis Alexander Dumas, dans un musée que je n'ai pas vu. Donc, on peut le considérer comme le dernier geste amical adressé au grand romancier."

Zdenek Sykora, Zuzana Ruzickova, Karel Demel, Adolf Born et l'ambassadeur de la France en République tchèque, Joël de Zorzi, photo: CTK
La claveciniste Zuzana Ruzickova doit à la France quelques unes des meilleures pages de sa carrière d'interprète de la musique ancienne et moderne. Elle a dit au micro de Radio Prague:

"Les souvenirs de mes concerts en France sont les meilleurs, parce que le public a été toujours tellement ouvert, tellement passionné. Je jouais peut-être le mieux dans ma vie toujours à Paris. J'aimais beaucoup l'église Saint-Séverin où j'ai joué presque toutes les oeuvres de Bach."

Vous avez enregistré aussi beaucoup de disques pour les maisons françaises...

"Oui, pour la maison discographique Erato, j'ai fait une intégrale de toutes les oeuvres pour clavecin de Jean-Sebastien Bach..."

Mais vous êtes aussi une grande interprète de compositeurs français.

"J'ai étudié avec Mme Marguerite Roesgen-Champion qui m'a donné un grand amour pour la musique française du XVIIIème siècle, surtout pour la musique de Rameaux et de Couperin."

Et puis vous avez continué. Vous avez joué non seulement des oeuvres de Martinu mais aussi, par exemple, celles de Poulenc.

"Oui, naturellement j'aimais aussi la musique française du XXème siècle, je jouais Poulenc et aussi d'autres compositeurs contemporains français."

Que signifie pour vous la distinction que vous allez recevoir aujourd'hui?

"Naturellement une grande joie, un grand honneur. Tous mes souvenirs de France revivront encore une fois. "